Embarquons-nous !

Publié le par L'Equipage des Chavans

Ici, sont relatés une fois la semaine, les petits et grands instants de la batellerie des Chavans sur la rivière Allier. Voici les dates importantes de l'année 2017 :

- la 24ème Fête de la Rivière le jour de l'Ascension,

- Parution d'un reportage pour le magazine Détours en France,

- les Journées du Patrimoine, avec ses voyages publics sur la grande toue Le Lion d'Or en septembre,

- le 14ème stage des Chavans et sa matinée batellerie en octobre.

 

photo c. oberto

photo c. oberto

/

Train de bateaux (graffiti de Mauboux - Livry)

Train de bateaux (graffiti de Mauboux - Livry)

 

                                                                     \

La rivière parcourue à la perche ferrée ou à la voile, offre par instants lumineux, les enthousiames et inquiétudes de l'ancienne marine, c’est La véritable machine à remonter le temps, celle qui rend acteur et précise la réalité d’hier.

marque

Voir les commentaires

Lundi 27 mars 2017

Publié le par L'Equipage des Chavans

Jean-Marc Benoît dit Bibi

Jean-Marc Benoît dit Bibi

Visite de Jean-Marc Benoît, batelier d'excellence du Bec d'Allier et charpentier de notre grande toue Le Lion d'Or. A midi, autour d'un petit canon de blanc de Riousse, Manu et Bibi évoquent leur navigation respective, ça frime un peu dans la cabane mais le batelier du Bec abat une dernière carte. Il revient de 5 jours de navigation sur la Vistule en Pologne ! Une rivière sauvage comme l'Allier, avec de grands bancs de sable en déplacement permanent, mais 4 à 5 fois plus large.  

Lundi 27 mars 2017

Une légère entrée d'eau entre deux planches, dans la levée, a rendu nécessaire la pose d'un palâtre. Rappelons que cette procédure consiste à clouer une plaque de métal ou de bois qui comprime une feutrine enduite de goudron sur la "blessure" intérieure du bateau. Des gestes de maintenance sans âge qui font partie de la navigation en rivière. Aux côtés de l'image de Saint-Nicolas, de la pipe, du tabac, du couteau et de la chemise de rechange, le marteau, les clous et un vieux linge enduit constituaient le lot de la "cassette" du marinier. L'opération d'aujourd'hui est délicate par sa situation, obligeant une mise en forme du pansement.

Voir les commentaires

Samedi 25 mars 2017

Publié le par L'Equipage des Chavans

La rivière, tout en bas, belle et porteuse, nous appelle, nous attend... mais aujourd'hui nous ne ferons que la voir venir et partir. Il faut se mettre à l'ouvrage, au soin de la toue Pénélope qui sèche à l'abri du chantier depuis fin décembre dernier. Une couche unique pour le fond intérieur et une première couche pour les bordés. La semaine prochaine, nous calerons la bête sur le côté, comme on peut le voir sur les estampes, avec des bastaings régulièrement répartis.

  

Chantier à bateaux - Midi moins le quart !

Chantier à bateaux - Midi moins le quart !

Voir les commentaires

16 mars 2017 : le reportage du magazine Détours en France vient de paraître

Publié le par L'Equipage des Chavans

Toutes les photos sont de Luc Olivier

Toutes les photos sont de Luc Olivier

Passagère "première classe" du grand futreau chavan, la journaliste Corinne Pradier.

 

 

En juillet 2016, l'équipage des Chavans effectuait pour le magazine Détours en France, sous un soleil plus que généreux, une descente de rivière au départ de Port Barreau.

Vient de paraître le reportage de ce voyage batelier. La vieille maison d'Embraud (Château/Allier) y est aussi à l'honneur, ainsi que la Maison de la Batellerie (Le Veurdre).

 

 

16 mars 2017 : le reportage du magazine Détours en France vient de paraître
Extraits du N° 198

Extraits du N° 198

Voir les commentaires

13 mars 2017

Publié le par L'Equipage des Chavans

photo stéphane menconi

photo stéphane menconi

Anse de la rue de la Chaîne : depuis la dernière tempête on y voit rassemblée la gamme traditionnelle des bateaux de la rivière Allier. A gauche, le nez d'une grande toue de 13 mètres, au milieu, un fin futreau de 8 mètres, à droite, le "cul carré" d'un petit bachot de 5 mètres.

La toue : construite en 2013 par le charpentier Jean-Marc Benoît à Cuffy au Bec d'Allier.

Le futreau et le bachot : respectivement construits en 1998 et 1992 par le charpentier Guy Brémard à Saint-Germain-sur-Vienne.

Voir les commentaires

Dimanche 12 mars 2017

Publié le par L'Equipage des Chavans

Dimanche 12 mars 2017

Par ce magnifique après-midi, Jacques Paris a rendez-vous avec Murielle sur le Lion d'Or. Un échange de paroles sollicité pour un moment de paix entre deux terres, une parenthèse dans l'affairement brutal du quotidien.

 

Par respect pour l'instant, l'équipage prend distance sur la grève. Rappelons que le premier avril prochain il ne sera plus possible d'aborder cet îlot dans un souci de protection des fragiles couvées de sternes. De fait, ce sera aussi le dernier moment pour ramasser bouteilles et plastiques divers qui jurent en ce lieu.

 

Mais l'après "hautes eaux", ce n'est pas seulement le rebut des villes de l'amont, le plus souvent elle consacre de nouvelles perspectives pour autant que l'on veuille les voir. Ci-dessous, cette pointe de grève aura pour l'année à venir une figure de proue de "land art" puissante, tout droit sortie d'un bestiaire de Hayao Miyazaki.

Dimanche 12 mars 2017

Voir les commentaires

Tempête Zeus le 6 mars 2017

Publié le par L'Equipage des Chavans

Tempête Zeus le 6 mars 2017

Voici le temps des tempêtes ! A midi, après trois coups de tonnerre, le rideau des vents se lève, les voici courants, puissants, ceux qui font douter d'être entre deux terres à cet instant... L'automatisme des gestes et de la connaissance des lieux ramènent sans perte de temps la grande toue à l'abri de la colline. Une commande de retenue arrière est tendue car bientôt le souffle tournera sans faiblir du couchant au septentrion.

Voir les commentaires

Samedi 25 février 2017

Publié le par L'Equipage des Chavans

Au pied d'Embraud : départ de la toue (photo frédéric berthet)

Il y a bien longtemps que la sensation du soleil sur la nuque ne s'est fait ressentir et il n'en faut pas plus pour que les dames des cuisines et du four désirent "entrer en bateau". Les voici conduites par un solide équipage pour une promenade en direction de la grève du Ponsut.

Actuellement, notre grand bateau nécessite une maintenance de charpente. Nous attendons sa réalisation avant de reprendre nos "voyages-découvertes" publics du samedi matin.

En route en ces eaux marchandes cotant + 0,11 m à l'échelle du pont du Veurdre

En route en ces eaux marchandes cotant + 0,11 m à l'échelle du pont du Veurdre

 

A 20 mn de rivière d'Embraud, le Lion vient d'apponter la rive "mar" (gauche ou ouest). Les compagnies de sangliers n'ont laissé que leurs pattes mais au-dessus de la vallée les cigognes tournent et claquettent par dizaines, d'un ballet ininterrompu entre le bocage et les grands nids. Il y a des airs de printemps...

Samedi 25 février 2017

Voir les commentaires

Vendredi 24 février 2017 : Reconnaissance Embraud / Le Bouchet

Publié le par L'Equipage des Chavans

Les angines et grippes déciment une partie de l'équipage des Chavans. Afin de profiter de belles eaux "marchandes", un binôme de base composé de Gilles et Manu lève l'ancre en tout début d'après-midi pour une reconnaissance amont d'une dizaine de kilomètres.

Soleil généreux / vent de nord-ouest modéré (non contraire) / + 0,18 m à l'échelle du pont du Veurdre.

A l'aplomb de Chambon, les pieux du pont antique sont totalement immergés, plus loin, notre choix se porte sur l'arche du Veurdre.

Fin du S de la Tour Barrieu

Fin du S de la Tour Barrieu

La progression contre la rivière ne pose aucun problème jusqu'à l'amont de la Tour Barrieu. Un jars ou "cul de grève" surprend et stoppe notre grand bateau. La surface des eaux traduit très souvent ces pièges mais ce soir un vent soutenu fait frissonner toute la rivière et empêche les contrastes habituels. Cette erreur nous fait déplorer une aspiration inopinée de sable dans la pompe de refroidissement de notre moteur, s'en suit un signal sonore qui nous ordonne d'arrêter au plus vite - l'ancre est jetée - il faut se mettre en mécanique ! Alors nous rêvons de la grande voile de notre futreau Hors du Temps... Une bonne demie-heure, de la constance et un peu de chance voient repartir le Lion d'Or, toujours plus haut.  

16 H 30 : Pointe de l'île des Simonins

16 H 30 : Pointe de l'île des Simonins

Un peu après 16 heures, à l'aplomb du village du Bouchet pour la rive "galarne" et du domaine des Simonins pour la rive "mar", nous nous garons en toute pointe de l'île de notre but. Les Simonins, à rappeler feu Louis Moulignat, conducteur d'attelages de boeufs émérite qui a passé sa vie sur ces vertes prairies dont la limite Levant est la rivière.

2 H 30 auront été nécessaires pour atteindre notre île Idéale. La navigation d'hiver doit prendre en compte la nuit subite ! Très vite, c'est l'organisation habituelle pour un sommeil insulaire qui s'annonce bien en dessous de zéro. 

Pour une nuit, le Lion à l'attente

Pour une nuit, le Lion à l'attente

Au petit matin, "la rivière sereine lève le rideau du grand théâtre". Très vite la brume laisse place à une journée magnifique et à une lumière laiteuse très caractéristique du val. 

Un nouveau jour sur l'Allier

Un nouveau jour sur l'Allier

Il ne faudra pas tarder pour revenir en de plus basses terres. La gelée a fait perdre 7 précieux centimètres à la rivière depuis hier soir. Le grand S de la Tour Barrieu est cette fois bien franchi, nous croisons les domaines de L'île, du Rivage, de Cours et du Pavillon et bientôt la petite chute du ruisseau de Beauregard qui vient rejoindre sa grande soeur de rivière. La maison forte du lieu a les volets fermés mais le petit dragon grince toujours en son sommet.

Le Lion à l'approche des terres de la Charnée

Le Lion à l'approche des terres de la Charnée

Les sables biens connus qui font face au village de Riousse sont gérés et survolés, bientôt le pont du Veurdre se dessine au loin. Dans nos têtes la tablée d'Embraud et les amis du samedi avant midi...

 

Pont du Veurdre en vue

Pont du Veurdre en vue

 

Ci-dessous, le film de cette "remonte" avec des images très hautes (!) inédites à l'initiative de Gilles Aubague. Toute la dynamique de la rivière Allier s'y révèle.

Voir les commentaires

Tempête Leiv le 4 février 2017

Publié le par L'Equipage des Chavans

Une petite flamme à l'abri !

Une petite flamme à l'abri !

Alors que la tempête Leiv approche, pour supporter les forces à venir, les bateaux attachés à l'île d'Embraud sont allégés avec soin de l'eau de la semaine. Le futreau mâté Hors du temps commence de prendre de "belles calottes" dans les hauts.

Gilles et Manu ne perdent pas de temps pour un bac retour vers les rives bourbonnaises, mais les rafales de sud-sud-ouest donnent de l'élan à la rivière déjà puissante (+ 0,93 m). L'échelle de la rue de la Chaîne n'est pas atteinte, reste une 2ème chance, s'accrocher aux nacelles de Freu et Gros Fred...

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>