Embarquons-nous !

Publié le par L'Equipage des Chavans

Ici, sont relatés une fois la semaine, les petits et grands instants de la batellerie des Chavans sur la rivière Allier.

20 mars 2021 : le futreau Hors du Temps à contre-courant sur l'Allier (photos cécile paris)20 mars 2021 : le futreau Hors du Temps à contre-courant sur l'Allier (photos cécile paris)

20 mars 2021 : le futreau Hors du Temps à contre-courant sur l'Allier (photos cécile paris)

/

Train de bateaux (graffiti de Mauboux - Livry)

Train de bateaux (graffiti de Mauboux - Livry)

Sur le détroit Le Veurdre / Villeneuve-sur-Allier (photo nelly perret)

Sur le détroit Le Veurdre / Villeneuve-sur-Allier (photo nelly perret)

 

                                                                     \

La rivière parcourue au bâton ferré ou à la voile, offre par instants lumineux, les enthousiames et inquiétudes de l'ancienne marine, c’est La véritable machine à remonter le temps, celle qui rend acteur et précise la réalité d’hier.

marque

Voir les commentaires

Samedi 1er mai 2021

Publié le par L'Equipage des Chavans

En ces temps de solitude et d'isolement, retrouvailles heureuses au hangar à bateaux

En ces temps de solitude et d'isolement, retrouvailles heureuses au hangar à bateaux

- 0, 32 m.

Cette semaine, tout avance à grandes enjambées. Le futreau Fût-d'Trop se voit porter toutes les attentions pour continuer sa vie à flotter et glisser sur la rivière Allier.

 

Fabrication ingénieuse d'une solide assise de levée de proue en lieu et place d'une fragile membrure

Fabrication ingénieuse d'une solide assise de levée de proue en lieu et place d'une fragile membrure

Entre perçage, meulage et cloutage, un temps de réflexion intense... (photos nelly perret)

Entre perçage, meulage et cloutage, un temps de réflexion intense... (photos nelly perret)

Avant la fin de l'après-midi, la nacelle consolidée d'amour, rejoint le port de la rue de la Chaîne, conduite aux bâtons par Nelly et Philippe. Colin de retour de Suède après plusieurs mois d'étude des glaciers goûte la douceur du fluvial bocage au printemps.

photo sabine mouche

photo sabine mouche

Terminons ce post hebdomadaire par une nouvelle découverte de graffiti au Veurdre, en un lieu chargé d'histoire(s), l'ancienne chapelle du Doyenné qui fut successivement lieu de prière, boulangerie, puis forge et aujourd'hui la Brasserie du Loup. Nous suivons Matthieu, Rosine et Pierre... 

Sous un vieux crépi de l'embrasure d'une fenêtre, surgissant du passé comme une âme, un chaland mâté, voilé et son ancre (comme souvent), on y devine même le guirouet... Magnifique ! Nous rappelant une fois de plus que pendant des siècles Le Veurdre fut une grande cité batelière satellisant de nombreuses activités directement liées aux eaux portantes de l'Allier.

 

Graffiti de marine de la Brasserie du Loup (photo m paris)Graffiti de marine de la Brasserie du Loup (photo m paris)

Graffiti de marine de la Brasserie du Loup (photo m paris)

Voir les commentaires

Samedi 24 avril 2021

Publié le par L'Equipage des Chavans

Samedi 24 avril 2021

- 0,30 m.

11 samedis plus tard, la toue de Stéphane aujourd'hui aux bons soins de Freu sous le nom d'Antelma rejoint enfin la rivière Allier. Avec l'aide des bonnes volontés conjuguées de Fabrice, Guillaume, Nelly, Gros et Grand Fred, Gilles et Sabine. 

 

photo nelly perret

photo nelly perret

Voir les commentaires

Vendredi 23 avril 2021

Publié le par L'Equipage des Chavans

Echelle des crues du pont du Veurdre indisponible. En tout état de cause, les bateaux de la Chavannée doivent quitter la pleine rivière pour rejoindre l'ombre de la rive bourbonnaise au zénith de l'astre... Nous sommes en avril !!

 

à la pointe du jour

à la pointe du jour

Voir les commentaires

Samedi 10 avril 2021

Publié le par L'Equipage des Chavans

Le Bec de Bieudre à la pointe nord de l'île du Veurdre

Le Bec de Bieudre à la pointe nord de l'île du Veurdre

- 0,45 m (rivière fortement à la baisse).

Dans l'ordre des actions de ce samedi : visite des bateaux actuellement flottants, un peu de mécanique et ce n'est pas le domaine où nous excellons le plus... Néanmoins l'extrême réactivité de levée d'ancre de nos bateaux est connue et nous gardons un point d'honneur à la possibilité de rendre service ou porter secours. 

Concernant les bateaux actuellement non flottants, l'Antelma de Freu est calée sur son enchême tribord pour goudronnage du fond. Le Fût-d'Trop totalement retourné il y 15 jours est également goudronné. 

Un gréement est en voie de réparation. Initialement conçu pour le futreau La Gabrielle, il est aujourd'hui adapté à la toue Pénélope, mais son âge avancé (27 ans) oblige quelques attentions. Aujourd'hui, c'est la tête de mât qui fait l'objet de réflexion (c'est pas si courant) avant que le rouge Paris (ça ne s'invente pas) lisse toutes ses blessures et cicatrices.

En fin de journée, faisant suite à la casse de la semaine passée, un aviron de queue est reconstruit.

Et il est l'heure de retrouver nos maisons.

 

photos nelly perretphotos nelly perret
photos nelly perret
photos nelly perretphotos nelly perret

photos nelly perret

Voir les commentaires

Samedi 3 avril 2021

Publié le par L'Equipage des Chavans

Samedi 3 avril 2021

Cote : - 0,34 m.

Vent du nord, qu'on appelle aussi de bise. Bonne puissance aussi. Si fort, que nous décidâmes de gréer la toue Pénélope pour sa surface de voile réduite (20 m2). Un peu de précipitation, mais tout est pour le mieux. Mais en rivière rien n'est jamais vraiment sûr... Une risée plus impétueuse qu'une autre et il nous faut affaler en urgence. La drisse de vergue reste coincée là-haut dans le réa en tête de mât. Il faut contraindre au plus vite cette toile à ne plus prendre le vent... Nous déplorons la casse d'une vergue et une voile déchirée ! C'est ainsi pour cette semaine.

 

Néanmoins la lumière est éclatante et les oiseaux n'ont pas arrêté de chanter...

Samedi 3 avril 2021
Samedi 3 avril 2021
A l'abri du vent dans la douce chaleur de la toue cabanée

A l'abri du vent dans la douce chaleur de la toue cabanée

photos nelly perret

photos nelly perret

Voir les commentaires

Samedi 27 mars 2021 : les vies d'un bateau...

Publié le par L'Equipage des Chavans

Echelle des crues : - 0,18 m.

Un bateau, plusieurs vies... La toue Makarel devient Antelma. Freu nous en explique la raison. 

 

Freu, Nelly, Gros Fred et Grand Fred au chevet d'Antelma

Freu, Nelly, Gros Fred et Grand Fred au chevet d'Antelma

Une fois de plus, je me retrouve au chevet d’un bateau en péril !

Après le Fût-d’Trop, sauvagement percé avec sa propre ancre dans le port de Saint-Thibaut, le Hors du Temps qui semblait irréparable (sauf pour moi), me voici en garde de la nef de notre pompier marinier Steph-le-Sapeur.

Trop absorbé par ses engagements professionnels (et amoureux), il lui était de plus en plus difficile d’assurer l’entretien de cette toue dont la devise était Makarel.

Il m’a donc proposé de prendre la suite et, selon sa volonté, a retiré les plaques de devise, ouvrant une page blanche à une nouvelle histoire.

Ma première idée a été de le nommer Freu ou Freu d’Allier.

Puis m’est revenue l’image de cette gravure chinée à la brocante de Billy, représentant une jeune fille en jupe, maniant avec grâce et force un bâton ferré sur un futreau.

La fille du passeur (Louis-Emile Adan)La fille du passeur (Louis-Emile Adan)

La fille du passeur (Louis-Emile Adan)

C’est une réplique d’un grand tableau de Louis-Emile Adan, nommé « La fille du passeur », peint vers 1882.

Histoire vraie d’un passeur charron vivant au bord de l’Yonne, et dont la fille Flore le soulageait de sa charge de travail en passant les gens sur l’autre rive.

La scène n’était pas banale et avait attiré l’attention des riverains et de notre peintre, à tel point que la jeune femme fut surnommée « Antelma ».

Je n’ai pas trouvé ni la signification ni l’origine de ce prénom, mais il évoque tant de choses !

Toujours est-il que j’ai été touché au point de me dire que cela ferait une magnifique devise…

Antelma

Encore quelques palâtres et un peu de peinture, et vous verrez  Antelma naviguer au pied d’Embraud.

Freu

 

Mise en ordre des avirons rouges chavan sur bleu charron !Mise en ordre des avirons rouges chavan sur bleu charron !

Mise en ordre des avirons rouges chavan sur bleu charron !

En rive bourbonnaise, sur le détroit Embraud / Mauboux

En rive bourbonnaise, sur le détroit Embraud / Mauboux

Voir les commentaires

Samedi 20 mars 2021 : Hors du Temps au vent !

Publié le par L'Equipage des Chavans

Sabine et Claire prêtes pour une "remonte" de rivière par vent fort de bise (photos cécile paris)

Sabine et Claire prêtes pour une "remonte" de rivière par vent fort de bise (photos cécile paris)

 Echelle des crues pont du Veurdre : + 0,20 m.

Hors du Temps, le plus grand et plus ancien futreau des chavans, éponyme de ce blog, est encore une fois le vaisseau des premières. Aujourd'hui, ce sont Sabine et Claire qui découvrent in situ l'équilibre et la force de ce gréement à contre des flots de la rivière Allier, sous des allures portantes et puissantes.

 

Réglage des commandes effectué, bateau paré à lever l'ancre

Réglage des commandes effectué, bateau paré à lever l'ancre

Le gréement du futreau Hors du Temps : billon de piautre et sa palette, haubans, drisses et marnes, mât, voile, vergue et guirouet (photos sabine mouche)

Le gréement du futreau Hors du Temps : billon de piautre et sa palette, haubans, drisses et marnes, mât, voile, vergue et guirouet (photos sabine mouche)

Plus tôt dans la journée, avant de ressentir ces belles sensations batelières, l'équipage a nettoyé la berge qui accueille les bateaux chavans l'été et particulièrement lors des épisodes de canicule.

photo nelly perret

photo nelly perret

Ci-dessous, quelques images d'une remontée depuis Apremont-sur-Allier à bord du bateau de Fabrice, batelier de Loire, venu explorer les eaux de l'affluent en Bourbonnais et dont Embraud sera pour un temps son port d'accueil.

reportage nelly perret
reportage nelly perret
reportage nelly perret
reportage nelly perret
reportage nelly perret
reportage nelly perret
reportage nelly perret
reportage nelly perret
reportage nelly perret
reportage nelly perret
reportage nelly perret
reportage nelly perret

reportage nelly perret

Voir les commentaires

Samedi 06 mars 2021 : initiatives ordinaires d'un équipage volontaire !

Publié le par L'Equipage des Chavans

L'Allier à Château, lumineuse et puissante dans l'attente de sa rencontre avec la Loire...

L'Allier à Château, lumineuse et puissante dans l'attente de sa rencontre avec la Loire...

Terrassement abords chantier à bateaux (Gros Fred, Claire et Nelly)

Terrassement abords chantier à bateaux (Gros Fred, Claire et Nelly)

Le Fût-d'Trop, garé sur sa remorque, dans l'attente de soins

Le Fût-d'Trop, garé sur sa remorque, dans l'attente de soins

Les vies d'un bateau : Jean-Marc dit Freu travaille sur l'ancien bateau de Stéph le Sapeur dont la nouvelle devise sera bientôt exprimée et expliquée...

Les vies d'un bateau : Jean-Marc dit Freu travaille sur l'ancien bateau de Stéph le Sapeur dont la nouvelle devise sera bientôt exprimée et expliquée...

Réfection en cours d'un bordé abîmé

Réfection en cours d'un bordé abîmé

Claire continue son apprentissage (photos nelly perret)

Claire continue son apprentissage (photos nelly perret)

Voir les commentaires

Samedi 27 février 2021 : Cultivons l'enthousiasme...

Publié le par L'Equipage des Chavans

Echelle des crues Le Veurdre : + 0,29 m.

Ce matin le Val d'Allier est parcouru a rebrousse-poil d'une bise puissante, mesurée de modérée à fort. Et fort, avec des rafales à plus de 40 km/h, ça l'est quand l'envie de déployer la grande voile de Hors du Temps s'impose à l'esprit... Avec un peu de sagesse et pas mal d'expérience de la manoeuvre, la réponse est catégoriquement non ! Comme la marine intérieure d'autrefois, nous ne sommes jamais contents... Car bien sûr il nous est arrivé de remonter la rivière en volant presque, l'aileron-gouvernail-piautre en perte de contact avec l'élément liquide. Mais la vraie difficulté réside dans la minute d'élévation des 50 m2 de toile, l'instant terrible où aucune commande n'est réglée et où tout est possible, le pire avant le meilleur !

 

photos nelly perret

photos nelly perret

Mais en cette fin de semaine, il y a tant à faire autour de nos bateaux. Freu et Philippe prennent en charge leur fûtreau (24 ans en mai prochain), posé sur la grève la semaine passée. Pour un bateau d'Allier, c'est un âge honorable, lorsqu'on lit dans un acte notarial d'époque la mention suivante : après 5 années de service, le bac de Pont-du-Château mérite son remplacement. Plusieurs réparations seront effectuées au printemps pour peut-être le voir encore naviguer aux bâtons.

Ci-contre, nous sommes en mai 97, le Fût-d'Trop vient d'être construit, il n'est pas encore goudronné, il est en escale sous le pont du Veurdre lors d'une descente Moulins / Château-sur-Allier.

Le futreau dont la devise est Fût-d'Trop (construit à Moulins par le luthier Serge Durin)

Le futreau dont la devise est Fût-d'Trop (construit à Moulins par le luthier Serge Durin)

Avant midi, le Lion d'Or (13 mètres) quitte son mouillage pour une navigation d'entretien et pour que l'équipage ne perde pas les réflexes inhérents à son poids et à sa longueur. Aller-retour la belle île du Ponsut. Bien sûr, les sables se sont déplacés et la route encore une fois est autre... 

Les risées, puissantes et glaciales, surviennent du nord et "hachent" la surface des eaux, Claire fait face de tous ses cheveux feux !Les risées, puissantes et glaciales, surviennent du nord et "hachent" la surface des eaux, Claire fait face de tous ses cheveux feux !

Les risées, puissantes et glaciales, surviennent du nord et "hachent" la surface des eaux, Claire fait face de tous ses cheveux feux !

Couvre-feu oblige, pas de temps à perdre de cet air pur, vivifiant et exempt de virus. En ce début d'après-midi, Claire, Nelly et Cécile prennent, chacune à leur tour, possession du "6 mètres" pour des allers-retours des rives d'Embraud à l'île qui fait face. Le vent, toujours soutenu, est à prendre en compte, cette fois en le gérant, il peut aider. 

Samedi 27 février 2021 : Cultivons l'enthousiasme...
Samedi 27 février 2021 : Cultivons l'enthousiasme...Samedi 27 février 2021 : Cultivons l'enthousiasme...
Samedi 27 février 2021 : Cultivons l'enthousiasme...

En deuxième partie de ces heures de grande liberté, sur le détroit Embraud / pont du Veurdre, Manu initie les filles au pilotage de la toue de 8 mètres, motorisée. Ce bateau est une nacelle de secours divers, aux personnes et aux animaux. Tous les membres de l'Equipage des Chavans sont tenus d'en connaître les particularités. Elle est très stable, pour ne pas dire insubmersible mais elle demande énormément d'espace aux changements de direction. Le moteur boulonné sur une forte chaise munie d'un treuil à main est réglable en hauteur mais une marque rouge signale qu'au dessus l'hélice "labourera" sans pitié le fond du bateau ! D'autre part, la manette des gaz étant totalement indépendante de la barre de direction, il convient d'acquérir une bonne indépendance des deux mains. Sans oublier d'attendre une précieuse et longue seconde de point mort entre la marche avant et la marche arrière, au risque d'exploser la pignonerie. Voilà comment les "chavouisses" ou "gazilles" (pour Jacques Paris) acquièrent de l'indépendance en pays Chavan... Faut pas les fâcher sur les eaux de février !

photos claire stach et nelly perret
photos claire stach et nelly perretphotos claire stach et nelly perret
photos claire stach et nelly perret

photos claire stach et nelly perret

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 > >>