Embarquons-nous !

Publié le par L'Equipage des Chavans

Ici, sont relatés une fois la semaine, les petits et grands instants de la batellerie des Chavans sur la rivière Allier.

20 mars 2021 : le futreau Hors du Temps à contre-courant sur l'Allier (photos cécile paris)20 mars 2021 : le futreau Hors du Temps à contre-courant sur l'Allier (photos cécile paris)

20 mars 2021 : le futreau Hors du Temps à contre-courant sur l'Allier (photos cécile paris)

/

Train de bateaux (graffiti de Mauboux - Livry)

Train de bateaux (graffiti de Mauboux - Livry)

Sur le détroit Le Veurdre / Villeneuve-sur-Allier (photo nelly perret)

Sur le détroit Le Veurdre / Villeneuve-sur-Allier (photo nelly perret)

 

                                                                     \

La rivière parcourue au bâton ferré ou à la voile, offre par instants lumineux, les enthousiames et inquiétudes de l'ancienne marine, c’est La véritable machine à remonter le temps, celle qui rend acteur et précise la réalité d’hier.

marque

Voir les commentaires

Vendredi 12 et samedi 13 novembre 2021 : une levée d'ancre

Publié le par L'Equipage des Chavans

photos nelly perret

photos nelly perret

Echelle des crues du Veurdre : - 0,07 m.

Un frémissement d'élévation des eaux auquel on croit à peine... Même si nous sommes par obligation, assidus du site internet Vigicrues, au moins pour noter la tendance en Auvergne et aux extrémités sud du Bourbonnais, nous savons que lorsque la rivière frôle le premier barreau de notre véritable échelle (en bois) de la rue de la Chaîne, il devient probable que notre grand bateau à la devise Lion d'Or puisse bientôt lever l'ancre.

Cette grande toue de 13 mètres nécessite bien-sûr des eaux marchandes et portantes de sécurité qui font défaut depuis bien trop longtemps. Après avoir été contraint d'annuler nos voyages publics des samedis matins devant une magnifique rivière navigable, s'en est suivi un long étiage dans lequel notre ancien fleuve semble s'installer nouvellement et durablement ! Mais il demeure des lumières intemporelles et incroyables qui nous relient encore à l'histoire de cette ancienne marine, une fois encore captées par Nelly Perret, vigie du bocage fluvial et de plus en plus "affûtée" aux manoeuvres batelières.  

En cette fin de semaine, nous retrouvons notre bateau à l'ancre paisible de la pointe aval de l'île du Veurdre, ne pouvant plus depuis quelques temps rejoindre les rives d'Embraud. Nous croisons Marie-Jo et Philippe en petite randonnée auxquels nous proposons un raccompagnement par voie d'eau jusqu'au pont du Veurdre. 

Débute aux yeux de Cécile une remonte lente et concentrée à la recherche d'une route sinueuse, très proche au-dessus des sables. Le pilote en sa place, ne peut rien voir et doit, soit se souvenir du mieux possible des passages empruntés, soit donner sa confiance lorsque c'est une reconnaissance comme en ce jour. Une patiente et nécessaire conscience avant toute entrée d'un public en bateau, car les eaux basses pourraient sembler rassurantes si nous oublions qu'elles n'induisent aucune marge de manoeuvre.

Nos passagers impromptus déposés sous l'arche de "mar", nous tentons l'endremage du pont du Veurdre pour une halte à l'amont et voir la tombée du jour face à l'ancien quai des inexplosibles et au château de la Baume.

La route du retour doit être maintenant en mémoire, trois séries de pilots de ponts antiques sont franchis dans le silence comme toujours.

Le Lion file maintenant à belle allure jusqu'à retrouver en pleine rivière deux autres de nos bateaux à l'attente, vite câblés en train et poursuivre à la dernière lumière vers les rives d'Embraud. Le convoi, après un retournement délicat proue à l'amont, jette l'ancre sous une petite grève vierge de pas pour la nuit.

 

Vendredi 12 et samedi 13 novembre 2021 : une levée d'ancre
Vendredi 12 et samedi 13 novembre 2021 : une levée d'ancre
Vendredi 12 et samedi 13 novembre 2021 : une levée d'ancre
Vendredi 12 et samedi 13 novembre 2021 : une levée d'ancre
Vendredi 12 et samedi 13 novembre 2021 : une levée d'ancre
Vendredi 12 et samedi 13 novembre 2021 : une levée d'ancre
Vendredi 12 et samedi 13 novembre 2021 : une levée d'ancre
Vendredi 12 et samedi 13 novembre 2021 : une levée d'ancre
Vendredi 12 et samedi 13 novembre 2021 : une levée d'ancre
Vendredi 12 et samedi 13 novembre 2021 : une levée d'ancre
Vendredi 12 et samedi 13 novembre 2021 : une levée d'ancre
Vendredi 12 et samedi 13 novembre 2021 : une levée d'ancre
Vendredi 12 et samedi 13 novembre 2021 : une levée d'ancre
Vendredi 12 et samedi 13 novembre 2021 : une levée d'ancre
Vendredi 12 et samedi 13 novembre 2021 : une levée d'ancre

 

Reconnaissance du 13 novembre à l'aval d'Embraud sur la toue Pénélope

Vendredi 12 et samedi 13 novembre 2021 : une levée d'ancre
Vendredi 12 et samedi 13 novembre 2021 : une levée d'ancre
Vendredi 12 et samedi 13 novembre 2021 : une levée d'ancre
Vendredi 12 et samedi 13 novembre 2021 : une levée d'ancre
Vendredi 12 et samedi 13 novembre 2021 : une levée d'ancre
Vendredi 12 et samedi 13 novembre 2021 : une levée d'ancre
Vendredi 12 et samedi 13 novembre 2021 : une levée d'ancre

Voir les commentaires

Mercredi 22 septembre 2021

Publié le par L'Equipage des Chavans

Afflot qui sent l'automne (+ 0,50 m à l'échelle du Veurdre). La batellerie de Loire est entière réunie à Orléans pour les grandes fêtes de la confrérie. L'Allier, par ses eaux puissantes de la semaine va contribuer à sa façon à la splendeur de ces rencontres.

Lundi dernier au soir, deux camarades de marine, Patrick Unterstock, batelier du Ried en Alsace et son ami Pierre Fédy, batelier de Saône ont fait halte à Embraud. Un détour de coutume pour échanger quelques nouvelles de nos vallées respectives. Le point commun de ces garçons avec les chavans, c'est le bâton ferré, outil dont chacun excelle dans le maniement. Patrick à l'habitude de gagner les courses du Festival de Loire et plusieurs fois nous avons fait second en ces rencontres, ce qui n'est pas si mal lorsque l'on connait la puissance du garçon ! 

 

Ci-dessous, deux photos de Nelly Perret qui nous font remonter le temps, rappelant toute l'incertitude des équipages à la remonte, quand après avoir croisé les grandes villes ligériennes, ils pourfendaient les eaux bourbonnaises bien plus sauvages à la recherche de quelque ancrage rassurant pour la nuit à venir...

 

Mercredi 22 septembre 2021Mercredi 22 septembre 2021

Il y 10 jours à peine, le futreau Tresse-Allier était retourné sur la grève pour goudronnage, juste avant que la rivière ne remonte...

Voir les commentaires

Lundi 7 juin 2021 : la "maman" de tous les chavans est partie au matin

Publié le par L'Equipage des Chavans

Andrée et Jacques Paris

Andrée et Jacques Paris

Ce jour de janvier 2005, le ciel était tourmenté et inquiétant, l'Allier montait fort et vite, je me rappelle qu'elle m'a aidé à ramener une ancre au bord, de l'eau bien au-dessus de ses bottes. Manu

Ci-dessous quelques mots de Jean-Christophe Grossetête, bulldozer sensible aux multiples facettes et fidèle correcteur de ce blog. Il évoque la petite dame, la maman de beaucoup.

Salut

Beaucoup de peine et de solidarité pour vous tous et Mémé Chavans, petit bout de bonne femme magnifique et si grande Dame qui vient de tirer sa révérence, abandonner sa coquille charnelle qui la martyrisait depuis déjà trop de temps et nous confronter désormais au manque de ses jugements affûtés, de son autorité intense et débonnaire, de sa tutelle précieuse, avisée, humble et savante, à son absence avec laquelle il va néanmoins falloir poursuivre.

Bonne graine qui a généré tant de belles personnes et de bonnes choses, elle mérite de reposer en paix.

Voir les commentaires

Samedi 1er mai 2021

Publié le par L'Equipage des Chavans

En ces temps de solitude et d'isolement, retrouvailles heureuses au hangar à bateaux

En ces temps de solitude et d'isolement, retrouvailles heureuses au hangar à bateaux

- 0, 32 m.

Cette semaine, tout avance à grandes enjambées. Le futreau Fût-d'Trop se voit porter toutes les attentions pour continuer sa vie à flotter et glisser sur la rivière Allier.

 

Fabrication ingénieuse d'une solide assise de levée de proue en lieu et place d'une fragile membrure

Fabrication ingénieuse d'une solide assise de levée de proue en lieu et place d'une fragile membrure

Entre perçage, meulage et cloutage, un temps de réflexion intense... (photos nelly perret)

Entre perçage, meulage et cloutage, un temps de réflexion intense... (photos nelly perret)

Avant la fin de l'après-midi, la nacelle consolidée d'amour, rejoint le port de la rue de la Chaîne, conduite aux bâtons par Nelly et Philippe. Colin de retour de Suède après plusieurs mois d'étude des glaciers goûte la douceur du fluvial bocage au printemps.

photo sabine mouche

photo sabine mouche

Terminons ce post hebdomadaire par une nouvelle découverte de graffiti au Veurdre, en un lieu chargé d'histoire(s), l'ancienne chapelle du Doyenné qui fut successivement lieu de prière, boulangerie, puis forge et aujourd'hui la Brasserie du Loup. Nous suivons Matthieu, Rosine et Pierre... 

Sous un vieux crépi de l'embrasure d'une fenêtre, surgissant du passé comme une âme, un chaland mâté, voilé et son ancre (comme souvent), on y devine même le guirouet... Magnifique ! Nous rappelant une fois de plus que pendant des siècles Le Veurdre fut une grande cité batelière satellisant de nombreuses activités directement liées aux eaux portantes de l'Allier.

 

Graffiti de marine de la Brasserie du Loup (photo m paris)Graffiti de marine de la Brasserie du Loup (photo m paris)

Graffiti de marine de la Brasserie du Loup (photo m paris)

Voir les commentaires

Samedi 24 avril 2021

Publié le par L'Equipage des Chavans

Samedi 24 avril 2021

- 0,30 m.

11 samedis plus tard, la toue de Stéphane aujourd'hui aux bons soins de Freu sous le nom d'Antelma rejoint enfin la rivière Allier. Avec l'aide des bonnes volontés conjuguées de Fabrice, Guillaume, Nelly, Gros et Grand Fred, Gilles et Sabine. 

 

photo nelly perret

photo nelly perret

Voir les commentaires

Vendredi 23 avril 2021

Publié le par L'Equipage des Chavans

Echelle des crues du pont du Veurdre indisponible. En tout état de cause, les bateaux de la Chavannée doivent quitter la pleine rivière pour rejoindre l'ombre de la rive bourbonnaise au zénith de l'astre... Nous sommes en avril !!

 

à la pointe du jour

à la pointe du jour

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 > >>