16 janvier 2016

Publié le par L'Equipage des Chavans

16 janvier 2016

Ce samedi, la plupart des jeunes chavans ont filé plein sud chez nos amis les Brayauds, pour leur grand bal du Cochon. Une louange à la bête que nous comprenons bien ici, dans ce petit village de Château-sur-Allier, dont voici une vue d'occident. La rivière coule sous l'autre versant de la colline.

marque

 

16 janvier 2016

Petit effectif donc à la corvée d'écopage. Ici Grand Fred et Suzanne.

 

Sur la toue de 8 mètres

Sur la toue de 8 mètres

Sur le pont arrière du Lion d'Or : contrôle du bon fonctionnement de la pompe de cale

Sur le pont arrière du Lion d'Or : contrôle du bon fonctionnement de la pompe de cale

Levée du "13 mètres". Au loin, on devine l'échelle de descente de berge au pied de la rue de la Chaîne

Levée du "13 mètres". Au loin, on devine l'échelle de descente de berge au pied de la rue de la Chaîne

Train de bateaux vu depuis la vigne d'Embraud (cliquez sur la photo, c'est mieux !)

Train de bateaux vu depuis la vigne d'Embraud (cliquez sur la photo, c'est mieux !)

Commenter cet article

Daniel 18/01/2016 10:49

les cris de cette bête ont bercés si j'ose dire mon enfance, mais il est vrai que nous avions grand besoin de cette viande que mon père accordait à tous les mets. Pâté en croûte que nous dégustions les hivers, pâté de tête qu'il m' a été difficile de retrouver avec ce goût si particulier, l'andouille que mon père pendait au plafond tout comme ses jambons...Les gratons dans la salade ou seuls...

Manu 19/01/2016 09:08

Beau témoignage.