Lundi 15 février 2016

Publié le par L'Equipage des Chavans

Afflot du 15 février 2016 (environ 450 m3 / seconde)

Afflot du 15 février 2016 (environ 450 m3 / seconde)

Samedi dernier, devant la montée en puissance du courant, nous avons sagement déplacé presque toutes nos nacelles vers l'anse de la rue de la Chaîne. Reste en pointe d'île, le Lion d'Or et ses deux futreaux pilotes.

Dans la nuit, le vent à tourné de soularne à bise, se renforçant de modéré à fort à la mi-journée. Maintenant la rivière écume comme un cheval au travail, indiquant qu'elle "roule" encore.

La mauvaise surprise de ce soir, c'est que la grande toue, sous l'effet du vent, s'est posée sur l'île qui l'a protège, les deux futreaux empilés en poupe. Ce n'est pas très beau et surtout les bateaux ne suivront pas seuls la descente du niveau. Il faut retrouver la rivière au plus vite, peut-être sera-t-il nécessaire de poser une ancre arrière pour compenser la force du vent.

marque

Commenter cet article

Daniel 16/02/2016 19:19

et bien je constate que c'est du grand travail que de s'occuper de bateaux !
Beau travail destiné aux habitués de la Rivière Allier

Manu 17/02/2016 08:20

C'est vrai Daniel que la rivière est toujours dans notre tête, même si nous ne sommes pas dessus ! Il est rare tout de même que je rechigne à aller voir son allure... car c'est toujours un nouveau monde.