Samedi 23 et dimanche 24 septembre 2017

Publié le par L'Equipage des Chavans

Afin de préparer la saison de navigation qui débute habituellement après le stage d'Embraud en octobre, il convient de nettoyer les dessous du plancher du Lion et débarrasser feuilles et glands entassés entre courbes et râbles. Un travail à priori fastidieux mais ce matin sur la rivière, c'est le renouveau du monde.

 

Samedi 23 et dimanche 24 septembre 2017

Depuis peu, Gilles est devenu autonome avec le futreau Tresse-Allier dont il a la responsabilité. Il conduit encore sa nacelle avec un peu trop de force (et il en a !) mais elle va où il décide. Profitant d'eaux encore limpides, il enchaîne bacs et remontes avec grande motivation...

 

Un dimanche après-midi sur l'eau. Le sonneur Philippe Prieur, aujourd'hui Chavan à plus d'un titre, ne se fait pas prier pour embarquer. Au fil du courant se dessine au loin la belle image d'un batelier qui conduit une jeune femme : c'est Gilles, hier très motivé rappelez-vous !

Après avoir croisé ce bel équipage, nous continuons vers une île de notre connaissance, une nouvelle occasion de mémoriser les fonds de ce détroit qui bientôt par d'autres niveaux disparaîtront à nos yeux.

Un petit trait sur l'eau, le Tresse-Allier

Un petit trait sur l'eau, le Tresse-Allier

Commenter cet article

Ghislaine 26/09/2017 11:09

La rivière Allier un lieu de rencontres....hihihi !