Samedi 27 juin 2020

Publié le par L'Equipage des Chavans

photos gilles montagne

photos gilles montagne

Ce jour, le bachot Mathilde (5 mètres) est une nouvelle fois la nacelle des baptêmes, ceux de Claire et Sabine aux avirons. Essais sur le bac rue de la Chaîne / île aux Chèvres.

 

Suit une initiation aux noeux bateliers. Sabine réalise sur une courbe de la toue Pénélope une chaîne anglaise. Nouage de belle allure, très utile pour réduire un long cordage et simple à libérer.

Samedi 27 juin 2020

Voir les commentaires

Lundi 22 juin 2020 : Jacky notre gabarier nous a quitté

Publié le par L'Equipage des Chavans

Jacky Griffet sur l'aventure batelière Château / Orléans en 2009

Jacky Griffet sur l'aventure batelière Château / Orléans en 2009

Jacky, notre gabarier, nous a quitté.

Tout l'équipage des Chavans garde sa bonté et son enthousiasme communicative. Chacun ne peut que se souvenir de son aide et de son réconfort à un moment ou à un autre. 

 

Ci-dessous, un samedi matin comme un autre, en la carrée du Lion d'Or... 

 

Voir les commentaires

Mardi 16 juin 2020 : pic d'afflot

Publié le par L'Equipage des Chavans

Une vue aval de la rivière depuis les prairies de Braud qui donne bien idée de la puissance des eaux même si ce n'est pas une crue !

Une vue aval de la rivière depuis les prairies de Braud qui donne bien idée de la puissance des eaux même si ce n'est pas une crue !

Il est difficile d'imaginer qu'il y a une semaine encore le futreau La Gabrielle patientait à l'envers sur la grève... Ce jour marque le passage de l'onde, plutôt la vague venue de Haute Auvergne.

Echelle des crues au pont du Veurdre : + 2,17 m, soit presque 2,70 m de hausse depuis samedi dernier !

Bien sûr le train chavan a du se déplacer vers l'anse protectrice de la rue de la Chaîne à l'abri du fort courant.

 

Anse de la rue de la Chaîne

Anse de la rue de la Chaîne

Le fidèle bachot qui permet la liaison terre / train (photos nelly perret)

Le fidèle bachot qui permet la liaison terre / train (photos nelly perret)

Voir les commentaires

Samedi 6 et dimanche 7 juin 2020 : Nuages en rivière...

Publié le par L'Equipage des Chavans

A travers la petite lucarne de la toue, la planche "d'entrée en bateau", celle qui fait passer d'un monde à l'autre...

A travers la petite lucarne de la toue, la planche "d'entrée en bateau", celle qui fait passer d'un monde à l'autre...

Sous les nuages lumineux, badigeons et rouges se poursuivent.

Les averses orageuses se succèdent aux embellies, le Val d'Allier impose alors ses forts contrastes de couleurs. Toutes les palettes de bleu, de gris et de vert sont si intenses sous la risée que l'on pourrait presque douter de leur réalité chromatique !

 

Vu du Lion : Hors du Temps à l'ancre et sur grève le futreau la Gabrielle

Vu du Lion : Hors du Temps à l'ancre et sur grève le futreau la Gabrielle

Vers l'Orient, la mer à Embraud

Vers l'Orient, la mer à Embraud

A la place du Capitaine ! Porte sur l'Eden (photos nelly perret)

A la place du Capitaine ! Porte sur l'Eden (photos nelly perret)

A l'averse venue, la dense et verte frondaison de la rive bourbonnaise protège quelques minutes encore le sonneur, tandis que le passe-avant de galarne reçoit déjà le grain de mar.

Sonneries en rivière

Sonneries en rivière

Voir les commentaires

30, 31 mai, 1er juin 2020

Publié le par L'Equipage des Chavans

photos nelly perret

photos nelly perret

Echelle des crues du Veurdre : - 0,50 m.

Tandis que les sables de la rivière Allier se redessinent trop vite au plus loin des perspectives possibles depuis le promontoire de la rue de la Chaîne, la petite équipe forte en filles continue son travail d'entretien.

Cécile, Nelly et Anne sont aujourd'hui au chevet du futreau La Gabrielle (26 ans) qui depuis quelques jours a perdu le goût de voguer. L'initial futreau des chavans accuse son âge avec raison dans un silence d'entre-deux eaux.

Cette fin de mai caniculaire marque aussi le déplacement du train de marine vers sa gare d'été, à l'ombre d'un chêne modeste de bocage, permettant de finaliser le soin prodigué au Lion d'Or dans de plus douces conditions.

Sur la grève, le petit "5 mètres" ou "cul carré" sèche quelques heures encore avant de retrouver l'eau vive, presque neuf !

Nous demanderons alors les âmes volontaires de Sabine, Gilles et Jean-Baptiste à cette manoeuvre ordinaire mais non quotidienne car le retour à l'eau est toujours un baptême renouvelé.

 

Là-haut, à Embraud, d'autres chavans se sont retrouvés pour redonner au domaine l'allure des beaux jours qui appelleront dans d'autres heures les belles musiques...

 

Voir les commentaires

Jeudi d'Ascension 2020

Publié le par L'Equipage des Chavans

Jeudi d'Ascension 2020

Le jeudi de l'Ascension, habituellement jour de Fête de la Rivière, marque aussi la période d'entretien de nos bateaux. Soleil et vent, sans excès. Nelly, Cécile et Manu se sont donnés rendez-vous ce jour spécial pour un premier soin. Ci-dessus, les ponts du Lion d'Or après application du mélange huile de lin / essence de térébenthine et ci-dessous le bachot Mathilde (28 ans) a été hissé sur la grève.

 

Jeudi d'Ascension 2020

Voir les commentaires

Dimanche 17 mai 2020

Publié le par L'Equipage des Chavans

Les îles d'Embraud balayées d'un vent de galarne (photo nelly perret)

Les îles d'Embraud balayées d'un vent de galarne (photo nelly perret)

Echelle des crues : - 0,14 m.

Premier dimanche d'après confinement et le retour discret de passionnés solitaires. D'abord, Nelly a repris son poste de vigie sur la confluence Bieudre / Allier, nous secondant aussi, Cécile et moi à la surveillance des bateaux de la Chavannée. Au premier soleil, tel un Hells Angels de la rivière, ce navigant en provenance de Joze (tout de même !) finalisant en fin de journée son avalaison à Apremont. A l'approche, le "routier" fait part de sa connaissance de l'équipage des chavans, de sa lecture du blog et de nos maniements de bâtons lors d'une Fête de la Rivière. Je lui demande s'il partage cette aventure, il me répond en homme libre d'un sourire qui veut dire que c'est le dernier de ses soucis... Au diable les réseaux sociaux !

 

Dimanche 17 mai 2020

A la dernière lumière de cette journée, c'est un autre aventurier qui m'attend rue de la Chaîne en l'ami photographe Léonnard Leroux. Il devrait être au Japon, pour cause de covid le voici en reportage sur les rives du détroit Beauregard / Embraud. Confiné deux mois dans un 30 mètres carrés à Saint-Malo, sans possibilité d'approcher la plage qui lui fait face, il emplit maintenant ses poumons du "Bourbonnais fluvial", ivre de vert et de rivière, partageant  par les mots dans la carrée du  Lion d'Or, les instants riches du jour. 

Léonnard Leroux et son fils à bord de la grande toue des chavans

Léonnard Leroux et son fils à bord de la grande toue des chavans

Voir les commentaires

Lundi 4 mai 2020 : enfin un afflot printanier !

Publié le par L'Equipage des Chavans

Lundi 4 mai 2020 : enfin un afflot printanier !

Echelle des crues : + 0,72 m.

Alors que se dessine l'Après, la rivière Allier nous envoie un beau signal de force de vie par cet afflot printanier. Mâtinée d'un vent de galarne, éclatante de couleurs, elle chante à plein poumon.

Comme de coutume et dès que le tirant d'eau le permet, un retour du train à l'abri des îlots de la rue de la Chaîne est une prudence. 

 

photos cécile paris

photos cécile paris

Lundi 4 mai 2020 : enfin un afflot printanier !

Il n'est pas à douter que chacun des membres de l'équipage, aura en son lieu, géré au mieux son aptitude à la patience... Voici ci-dessus transfiguré un équilibre minéral fragile et instable mais dont l'énergie contenue nécessaire à sa droiture est particulièrement pénétrante.

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 > >>