Samedi 10 juin 2017

Publié le par L'Equipage des Chavans

Poursuite de l'entretien des trois bateaux hissés sur terre il y a exactement 10 jours. Les grands arbres du lieu protègent des rayons ardents du zénith et les souffles du septentrion ont séché bordés et fonds comme il se doit.  

photos frédéric berthet

photos frédéric berthet

C'est une journée de canicule. Faisant suite au chantier du matin, nous profitons d'eaux tourmentées d'orages et partons à la remonte jusqu'au lieu-dit La Bayolle, chez Amandine la coiffeuse des deux rives. Elle possède la plus belle plantation de bambous du pays, bien utile pour nos gaffes, agréable à la main et nous la remercions encore.

Gilles, solide vigie des seuils et gravières

Gilles, solide vigie des seuils et gravières

Voir les commentaires

Vendredi 9 juin 2017

Publié le par L'Equipage des Chavans

photo manu paris

photo manu paris

- 0,29 m à l'échelle de crue du Veurdre. Grand soleil.

Accueil du personnel du groupe Oreca pour une journée à Embraud, entre maison et rivière. 

Vendredi 9 juin 2017

Deux petits voyages initiatiques à bord du Lion d'Or alternent le stage en matelotage et la visite de la Maison de la Batellerie.

Arrivée au port d'Embraud

Arrivée au port d'Embraud

Voir les commentaires

Mercredi 31 mai 2017

Publié le par L'Equipage des Chavans

En surfant sur la bonne énergie de cette dernière Fête de la Rivière, il est décidé de sortir pour entretien trois de nos bateaux. Les futreaux Tresse-Allier, La Gabrielle et le bachot Les Remontées.

Les bateaux s'en vont rejoindre la cale en pente douce du bas de Château

Les bateaux s'en vont rejoindre la cale en pente douce du bas de Château

Halage sur la terre ferme à l'aide de rouleaux, attention aux pieds ! (photo frédéric berthet)

Halage sur la terre ferme à l'aide de rouleaux, attention aux pieds ! (photo frédéric berthet)

Les trois bateaux sont immédiatement retournés (photo gilles aubague)

Les trois bateaux sont immédiatement retournés (photo gilles aubague)

Dans la foulée, rinçage et brossage des fonds

Dans la foulée, rinçage et brossage des fonds

/

 

Le travail accompli, la soirée se termine sur la toue cabanée pour un duo de salades de haut niveau ! Ici celle de Gilles,

 

Là, celle de Grand Fred... le tout arrosé d'un bon Chablis. Les eaux courantes sous le plancher et la pluie d'orage sur le toit, entre les deux, un bel instant !

Voir les commentaires

Première "marche à la voile" pour la toue Pénélope

Publié le par L'Equipage des Chavans

photo frédéric berthet

photo frédéric berthet

Voici les premières images de notre toue de 8 mètres marchant à la voile. C'est un plaisir de la voir aujourd'hui remontant les flots après avoir passé l'hiver sur le chantier pour de grosses réparations. On peut le dire maintenant, nous pensions que jamais plus elle ne flotterait !

Cette petite remontée "test" a lieu la veille de la Fête de la Rivière devant les berges impeccablement taillées par les chavans.

Le gréement utilisé à 24 ans et prouve notre attention au matériel. Il est une adaptation de notre premier futreau La Gabrielle : un mât de 5,40 m et une voile de 20 m2. Cette toue pourrait supporter plus de puissance c'est vrai, mais le but avec ce bateau est d'être serein, des sensations différentes de notre "bombe" survoilée Hors du Temps qui ne supporte aucune déconcentration. 

Voir les commentaires

Samedi 27 mai 2017

Publié le par L'Equipage des Chavans

Ce jour, en raison de la grande chaleur, le Lion d'Or lève l'ancre en fin d'après-midi pour un voyage public et complet bien-sûr ! Il est bien vrai que rien n'est jamais pareil sur cette rivière, preuve, cette courbe d'un ancien chaland trouvée le matin même sur la grève à l'aval d'Embraud par Thomas. L'occasion d'évoquer la construction de ces bateaux de charge avec l'assistance.

Juste avant, l'éclat inattendu à galarne des couleurs vives de guêpiers confirmait le retour de cet oiseau emblématique depuis l'Afrique en Bourbonnais.

Samedi 27 mai 2017

Le Lion d'Or vient de jeter l'ancre en des eaux calmes à l'ombre de grands chênes, c'est le moment des petites histoires de marine intérieure...

Samedi 27 mai 2017

Après un rafraîchissement au soin de Gros Fred, il est temps de remonter la rivière. Certains, avant de repartir, souhaitent visiter en Braud l'exposition sur le Loup en Bourbonnais.

photos frédéric berthet

photos frédéric berthet

Voir les commentaires

Jeudi 25 mai 2017 : 24ème Fête de la Rivière

Publié le par L'Equipage des Chavans

Cote - 0,18 m - Soleil et chaleur - Vent léger de nord-est.

Pour cette 24ème édition, une alchimie de haut niveau, combinant des eaux "marchandes", un soleil généreux et un vent de "remonte".

 

Scène de matin : Le train de bateaux traverse le bras de rivière face à Embraud pour un ancrage d'attente. Tout est prêt pour le moment "batellerie".

photo nathalie bugeat

photo nathalie bugeat

Les manoeuvres de bateaux sur l'Allier débutent avec la progression aux bâtons ferrés et à contre-courant du Lion d'Or, toue cabanée de 13 mètres.

photo christian oberto

photo christian oberto

L'arrivée du Lion face à la rue de la Chaîne marque le départ du futreau Bel Orléans conduit aux avirons par Dan, Grand Fred et Gilles. Ils partent pour une traversée complète de la rivière vers la Bourgogne ! Ils s'en vont chercher un tonneau du vignoble de Riousse.

photo christian oberto

photo christian oberto

La toue cabanée vient de faire un bac devant le public et va bientôt jeter l'ancre au calme d'un embâcle de troncs d'arbres.

photo christian oberto

photo christian oberto

L'équipage des Chavans prend possession du petit futreau La Gabrielle aux fins de rejoindre les bateaux mâtés restés sur ancre à l'aval de l'île aux Chêvres.

photo nathalie bugeat

photo nathalie bugeat

Sous les commentaires avisés de Jean-Christophe Grossetête,

photo christian oberto

photo christian oberto

Jean-Baptiste au pilotage de la toue Pénélope, passe à fond devant le public.

photo christian oberto

photo christian oberto

Voici le vaisseau Chavan et sa grande voile de 50 m2 confectionnée l'hiver dernier par des "chavouisses" habilitées. Le futreau Hors du Temps est mené par Gros Fred au poste d'avirons, Freu au pied de mât et Manu à la piautre.

photo christian oberto

photo christian oberto

Ci-dessous, le bachot Les Remontées, gréé de sa jolie voile au tiers, construit et piloté par Thomas.

photo christian oberto

photo christian oberto

Voici le bateau de Stéphane, tout juste rénové dans les ateliers Delaume de la Corne de Rollay, gréé d'une voile carrée.

photo christian oberto

photo christian oberto

Le bachot Les Remontées et le futreau Hors du Temps.

photo nathalie bugeat

photo nathalie bugeat

Passage devant la rue de la Chaîne

Passage devant la rue de la Chaîne

Un moment émouvant lors du concert : en 2008, de jeunes chavans lancent du bas d'Embraud une bouteille à la "mer" avec un message de paix. Elle est rapportée ce jour par Monsieur le Maire de Boulleret (commune face à Cosne-sur-Loire) et redonnée en mains propres. La petite bouteille a parcouru en 9 ans presque 100 kms et nous a surtout fait rencontrer des gens charmants. 

photo frédéric paris

photo frédéric paris

photo pascal franco

photo pascal franco

19/20 FRANCE 3 AUVERGNE du 25 mai 2017

Voir les commentaires

23 mai 2017

Publié le par L'Equipage des Chavans

23 mai 2017

Les haies sont taillées, l'herbe est coupée, les bateaux sont garés. La Fête de la Rivière, c'est jeudi et il fera beau !

 

Voir les commentaires

14 mai 2017

Publié le par L'Equipage des Chavans

14 mai 2017

Voici enfin la toue Pénélope flottante sur les eaux orageuses et montantes de l'Allier. Le fruit d'un gros travail de tout l'équipage des chavans qui redonne vie à un bateau multi-services, de secours aux bêtes de toute race et aux personnes de toute condition, et dont la réputation est bien sa rapidité d'intervention.

Voir les commentaires

Samedi 6 et dimanche 7 mai 2017 : voyage A/R Embraud / château de MEAUCE

Publié le par L'Equipage des Chavans

Les vertes prairies d'Embraud

Les vertes prairies d'Embraud

Cote échelle de crue du Veurdre : - 0,17 m / pluie et vent de sud-ouest faible pour la descente / nuageux et vent de nord-ouest faible pour la remonte.

Ce jour, les Chavans participent à la première fête du château de Meauce organisée par la toute nouvelle association de sauvetage de ce site, non commun par son allure et sa situation, au plus près de la rivière Allier. Il semble même que l'assise du château fut, en des temps anciens, directement baignée par les flots.

Cet après-midi, la bande ménétrière doit sonner en la grande cour.

A cette occasion, la toue cabanée Le Lion d'Or va parcourir 17 kilomètres d'une rivière plutôt basse, presque "non marchande", avec des valeurs de niveau négatives. Pour tenir parole, l'équipage des chavans a décidé de tenter le voyage.

Sous la pluie, l'ancre vient d'être levée et l'on prie Saint-Nicolas pour des eaux portantes jusqu'à la berge de Meauce.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Samedi 6 et dimanche 7 mai 2017 : voyage A/R Embraud / château de MEAUCE

Avant midi, comme imaginé dans le meilleur scénario, mais sans avoir auparavant déjoué une infinité de pièges et fausses routes, le grand bateau jette l'ancre en rive droite à l'aplomb du château. D'ici, se dessine le village d'Apremont situé lui en rive gauche. Il est l'heure de se mettre enfin à l'abri pour un casse-croûte attendu.  

 

Côté rivière, derrière de grands arbres, le château se devine et semble en embuscade

Côté rivière, derrière de grands arbres, le château se devine et semble en embuscade

photo frédéric berthet

photo frédéric berthet

Après avoir vérifié la bonne tenue et place des ancres de notre nacelle pour la nuit, le petit bachot nous ramène à la rive. C'est ici même, qu'il y a deux ans, au terme d'une grande descente aux bâtons, furent tournées les dernières images de l'émission des Racines & des Ailes.

Tout au sommet d'un grand escalier d'un calcaire tendre, au revers d'une petite porte, l'apparition de la charpente en forme de bateau renversé est un cadeau

Tout au sommet d'un grand escalier d'un calcaire tendre, au revers d'une petite porte, l'apparition de la charpente en forme de bateau renversé est un cadeau

Plus bas, à mar, Apremont-sur-Allier

Plus bas, à mar, Apremont-sur-Allier

 

Le lendemain, sans attendre le petit afflot qui s'annonce du sud, c'est la lente remonte en des terres plus hautes, chez nous !

Le Lion d'Or vu de terre (photo cédric mignon)

Le Lion d'Or vu de terre (photo cédric mignon)

Le Lion d'Or vu de "mer" (photo manu paris)

Le Lion d'Or vu de "mer" (photo manu paris)

une rivière vivante, du pain, du vin, des compagnons, un bateau... et la vie est plus belle !

une rivière vivante, du pain, du vin, des compagnons, un bateau... et la vie est plus belle !

Au prochain virage, Meauce ne sera plus que dans nos pensées...

Au prochain virage, Meauce ne sera plus que dans nos pensées...

Halte de mi-parcours devant un terroir nommé l'Empire sur notre carte (à hauteur de Neuvy-le-Barrois)

Halte de mi-parcours devant un terroir nommé l'Empire sur notre carte (à hauteur de Neuvy-le-Barrois)

Gilles, sur le pont, reste concentré à sa jauge de profondeur

Gilles, sur le pont, reste concentré à sa jauge de profondeur

David, debout sur la cabane, scrute d'une vision haute les bancs de sable affleurants

David, debout sur la cabane, scrute d'une vision haute les bancs de sable affleurants

A hauteur de Mars-sur-Allier, la rivière s'habille d'une multitude d'îles. Elle se divise alors en deux, quelques fois trois bras et la profondeur diminue en conséquence. Il faut alors trouver la passe, ce que l'on nomme le talweg.

Gilles et Dominique, chargés des "écueils en rivière", fidèles à leur poste tout au long de cette remontée (photo cécile paris)

Gilles et Dominique, chargés des "écueils en rivière", fidèles à leur poste tout au long de cette remontée (photo cécile paris)

David seconde Manu pour quelques instants et perçoit toute l'inertie du 13 mètres

David seconde Manu pour quelques instants et perçoit toute l'inertie du 13 mètres

 

Terres bourbonnaises en vues. Bientôt ce sera l'entrée sur la commune de Château et l'ancre fera prise au pied de l'échelle de la rue de la Chaîne. Prend fin un voyage batelier parfaitement accompli au terme d'une remontée de 4 heures. La recherche continue de passes a grevé d'une heure le temps habituel.

Droit devant, le grand domaine du Bouy

Droit devant, le grand domaine du Bouy

 

Pour donner couleurs et ambiance de ce voyage, voici quelques minutes embarquées.

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 > >>