Vendredi 5 mai 2017

Publié le par L'Equipage des Chavans

Il y a presque 5 mois que notre toue de 8 mètres était en soin sur le chantier. C'est aujourd'hui le grand jour, elle s'en va retrouver les eaux de l'Allier.

Mais elle n'est pas prête encore à naviguer et doit rester "à fond" d'une anse sableuse une dizaine de jours pour que l'effet de gonflement des jointures soit total.

 

 

Vendredi 5 mai 2017

Voir les commentaires

Samedi 29 avril 2017 : les sables d'Avril

Publié le par L'Equipage des Chavans

Pointes d'outiaux et tableau des marques

Pointes d'outiaux et tableau des marques

Echelle de crue du Veurdre : - 0,20 m.

Cet après-midi, le Lion d'Or lève l'ancre pour une reconnaissance amont du talweg et pour "faire planche" (accoster) en rive droite du pont du Veurdre, au pied de la motte Veuillin, au lieu-dit la Bayolle.

Samedi 29 avril 2017 : les sables d'Avril

Au pont en vue, le niveau des eaux compromet l'accès à la rive nivernaise.

La Bayolle, ancienne auberge de marine, est croisée au large

La Bayolle, ancienne auberge de marine, est croisée au large

Ci-dessous, le visuel caractéristique d'un "écueil en rivière", traître et fourbe, à mémoriser sans discussion par l'équipage ! Précisément un vestige du plus ancien des quatre ponts connus du Veurdre, contemporain de Jeanne d'Arc dit-on. 360 exemplaires de ces pilots traversent la rivière en ce lieu... Autant dire, que personne à bord n'a la tête en l'air en cet instant et le pourquoi, à la sortie de l'arche, d'un grand sifflet de coutume et de défi une fois la voie claire.

Samedi 29 avril 2017 : les sables d'Avril

Le grand bateau progresse dans sa montée et atteint une petite île discrète à environ une heure d'Embraud.

Samedi 29 avril 2017 : les sables d'Avril

Cette fois, il faut trouver entre les sables, la voie qui permet de garer notre grand bateau au plus près de la petite terre insulaire. Gros Fred et Manu, perche en main, ne cessent de sonder en levée et en cul, à mar et à galarne.

Loin là-bas, au-delà des îles, les terres de la Charnée, la Tour Barrieu, Port Barreau, Villeneuve, Moulins-sur-Allier...

Loin là-bas, au-delà des îles, les terres de la Charnée, la Tour Barrieu, Port Barreau, Villeneuve, Moulins-sur-Allier...

Samedi 29 avril 2017 : les sables d'Avril

C'est une habitude, une fois le bateau bien assuré, de rejoindre la tête de l'île et ses embacles... Quelques fois, le trésor nous attend : un bâton de quartier, un morceau de bordé de grand chaland, une ancienne poterie de grès ou faïllance juste posée à la fourche d'un vieil arbre. C'est l'histoire qui remonte.

L'eau, claire, contraste avec la rive bourbonnaise et ses obscures frondaisons

L'eau, claire, contraste avec la rive bourbonnaise et ses obscures frondaisons

La toue cabanée, présence discrète et intemporelle, une évidence dans le paysage

La toue cabanée, présence discrète et intemporelle, une évidence dans le paysage

L'Allier devant Riousse

L'Allier devant Riousse

Halte sous le pont du Veurdre

Halte sous le pont du Veurdre

L'équipage rassuré de sa reconnaissance fait planche sous le pont du Veurdre et propose à des chavans non coutumiers des "voyages" en bateau de finir cette avalaison jusqu'à Embraud.

La toue lève l'ancre pour une douce descente jusqu'à Château, au pied de l'échelle de la rue de la Chaîne

La toue lève l'ancre pour une douce descente jusqu'à Château, au pied de l'échelle de la rue de la Chaîne

Les anciens, Yvon et Jacques, bon pied, bon oeil !

Les anciens, Yvon et Jacques, bon pied, bon oeil !

Retour Embraud : le panneau d'affichage et sa dense actualité (concerts, voyages en bateau, fêtes, stages, publications, conférences)

Retour Embraud : le panneau d'affichage et sa dense actualité (concerts, voyages en bateau, fêtes, stages, publications, conférences)

Voir les commentaires

Dimanche 23 avril 2017

Publié le par L'Equipage des Chavans

Un ruban de brume pour rivière...

La vallée de l'Allier, vue d'Orient, sur la route de crête entre Livry et Le Veurdre.

Ici, la voie pour Compostelle venue du Levant, descendait vers la Maison Dieu qui faisait face au grand gué et aux bois du Bourbonnais. Peut-être entendait-on déjà sonner quelque grande musette sur la rive, de l'autre côté.

photo m paris

photo m paris

 

- 0,52 m à l'échelle du pont du Veurdre.

Accueil de marcheurs-pélerins en chemin depuis Vézelay. Ils viennent de passer la nuit à Embraud et ont à coeur la mise en lumière de la "Voie du Milieu", l'Ultima Compostella.

Bac au bâton ferré sur le futreau Tresse-Allier (photos jean-louis dumas)

Bac au bâton ferré sur le futreau Tresse-Allier (photos jean-louis dumas)

Conduits en nos terres par le conteur Bernard Quinsat et sa femme Laurette, ils embarquent ce matin avec Manu sur le grand bateau chavan, pour quelques minutes "au milieu de la mer du milieu". 

Le Lion d'Or, à l'attente au pied de l'échelle rue de la Chaîne

Le Lion d'Or, à l'attente au pied de l'échelle rue de la Chaîne

 

S'en suit sous le soleil, un échange de connaissances, d'histoires et même de poésies dans la brise levante du nord.

Avant midi, ils passeront par la Maison de la Batellerie au Veurdre où les attend Frédéric.

Dimanche 23 avril 2017

Voir les commentaires

Samedi 15 avril 2017

Publié le par L'Equipage des Chavans

Vue amont du pont du Veurdre (photo m paris)

Vue amont du pont du Veurdre (photo m paris)

En seulement une dizaine de jours, la rivière Allier a perdu un peu plus de 50 cm de niveau, semblant augurer encore une année de sécheresse et s'il ne pleut pas dans les tous prochains jours, un arrêt forcé de nos petits voyages publics "hors du temps".

 

Pour l'heure, une intense activité batelière, sur le site d'Embraud et sur l'Allier est encore perceptible. Deux voyages sur le Lion d'Or sont prévus et la continuité d'entretien de notre toue de 8 mètres. 

Deux équipes vont se relayer pour naviguer et manier le guipon goudronné car il est bien vrai que l'on parle déjà de la Fête de la Rivière annuelle...

Progression du Lion dans un bras sauvage côté Bourbonnais (à mar)

Progression du Lion dans un bras sauvage côté Bourbonnais (à mar)

Voyage du matin, à la halte de l'île du Ponsut. Public local, de Pouzy-Mésangy et Château-sur-Allier.

Samedi 15 avril 2017

 

Pendant ce temps, David procède au remplacement d'une partie de bordé du bateau blessé. Opération délicate ! Quand apparaît tout à coup l'intérieur du bateau, on se dit que ce n'est pas chose tout à fait normale... 

Samedi 15 avril 2017

Le geste est sûr et la pièce prend place avec précision.

Samedi 15 avril 2017

 

Juste avant le 2ème voyage de l'après-midi, nous recevons la visite de notre ami Christian Blondet, homme de rivière de Monétay. Comme à son habitude, la tête pleine de projets ! Il nous salue et poursuit la tournée de ses compagnons d'eau jusqu'à la Loire toute proche.

Samedi 15 avril 2017

 

Voyage de l'après-midi. Cette fois, c'est une grande famille réunie qui a réservé le bateau pour ce samedi de Pâques. La responsabilité n'est pas plus grande mais quand même ! Parmi eux, notons la présence de Denis Alexaline, kayakiste et guide d'expérience, qui connaît ces eaux depuis leurs origines tumultueuses.

Sur ancre, entre Mauboux et le Bouy

Sur ancre, entre Mauboux et le Bouy

Voir les commentaires

10 avril 2017

Publié le par L'Equipage des Chavans

10 avril 2017

Le site d'Embraud, d'un seul regard, balaye d'amont en aval, plusieurs kilomètres de rivière. Depuis le dernier afflot, une tâche jure sur les sables blonds, juste en face.

Un bac à la perche ferrée plus tard, confirme un rebut de société, précisément un immonde carénage de scooter. Vite chargé sur le futreau Tresse-Allier, retour en rive bourbonnaise avec la technique de bourde "en marchant". 

 

Voir les commentaires

Samedi 8 avril 2017

Publié le par L'Equipage des Chavans

l'équipage des chavans

l'équipage des chavans

/

Poursuite du soin à notre toue de 8 mètres : calage sur le côté à l'aide de bastaings.

 

 

 

 

Echelle de crue du pont du Veurdre : + 0,05 m.

En début d'après-midi, reconnaissance du détroit Embraud / Le Ponsut en prévision d'une sortie publique, une première ce soir "entre chien et loup". La voie est claire et propre à porter. Levée de l'ancre rue de la Chaîne à 20 heures. Retour à la lumière de lune.

/

Samedi 8 avril 2017

Ci-dessus, la sculpture d'une nature tourmentée... Ci-contre, les hautes eaux nous laissent un exemple de varangue dans son état brut. Ces pièces courbes, choisies dans la masse de l'arbre pour leur résistance à l'effort, devaient constituer l'ossature des grands vaisseaux de mer et de guerre.

 

 

 

 

 

 

 

 

20 heures pétantes : juste avant de se laisser emmener par la rivière, présentation de l'équipage et du bateau qui affiche complet.

Nous avons l'honneur de conduire ce soir, les membres de la toute nouvelle association de sauvetage du mystérieux château de Meauce. 

photos cédric mignon

photos cédric mignon

 

Quelques cigognes, aigrettes, gravelots et sangliers plus tard, retour vers Embraud. Le soleil vient de jeter un dernier éclat et l'on ressent maintenant toute la fraîcheur de la vallée. Pour réchauffer les âmes, le capitaine sollicite auprès d'un compagnon de rivière l'allumage d'une lanterne, nous ne sommes qu'en avril.

Samedi 8 avril 2017

/

Voir les commentaires

6 avril 2017

Publié le par L'Equipage des Chavans

On dit que la rivière "frise"... c'est bon pour nos mâtures...

On dit que la rivière "frise"... c'est bon pour nos mâtures...

Cote + 0,15 m - vent de nord-est modéré à fort - très belle lumière !

18 h 30. Le 5 mètres gréé au tiers file vent arrière entre le Ponsut et Embraud...

Voir les commentaires

Petit voyage en rivière du 5 avril 2017

Publié le par L'Equipage des Chavans

Bachot Mathilde en ordre de marche au pied de l'échelle de la rue de la Chaîne

Bachot Mathilde en ordre de marche au pied de l'échelle de la rue de la Chaîne

Cote + 0,26 m - Vent de bise modéré à fort. Belle lumière.

Le soleil est sur sa descente et le changement d'heure permet maintenant ce genre d'escapade avant le repas du soir.

Le 5 mètres, dit aussi bachot Mathilde, est équipé de son emplanture de mât, d'un safran rustique et de sa jolie voile au tiers (la première de la petite histoire batelière des chavans). 

La chienne Louna, ne se la fait pas raconter deux fois. Il est des bêtes qui s'énervent au décroché de fusil, celle-ci monte dans les tours quand la voile quitte la charpente de la halle d'Embraud ! 

C'est parti pour un voyage en rivière printanier. Quelques coups de gaffe pour rejoindre le lit du vent, un léger ajustement de cordages et nous voilà à contrer et remonter la rivière Allier, maîtres du monde... Peut-être irons-nous même faire un tour au bec de Bieudre et au-delà. 

Nous vous laissons découvrir les images et la musique de cette remontée, au rythme du vent, du bois qui craque, de l'eau qui vient de loin et du chant des oiseaux.

 

On part quand ?

On part quand ?

/

 

 

Voir les commentaires

Mardi 4 avril 2017

Publié le par L'Equipage des Chavans

Embraud vu de l'orient à midi

Embraud vu de l'orient à midi

Cote + 0,28 m. En témoignent deux de nos futreaux qui semblent être sur un bord de mer à marée basse, la rivière, même si elle reste "marchande" a perdu 22 cm de niveau depuis samedi. 

Mardi 4 avril 2017

Au premier plan, ci-dessus on peut voir les restes d'un repas d'une famille de castors et quelques petits bâtons encore verts pour la nuit à venir...

Un Lion prêt à naviguer, à l'horizon, c'est l'Amérique, un peu avant le château de Meauce...

Un Lion prêt à naviguer, à l'horizon, c'est l'Amérique, un peu avant le château de Meauce...

Voir les commentaires

Samedi 1er avril 2017

Publié le par L'Equipage des Chavans

Poursuite de la remise en état de nos bateaux, en commençant par la toue Pénélope, qui chez les chavans, elle, est bien utile !

Ci-dessous, Grand Fred vient de sonder et "d'isoler" à la craie une partie de bordé à changer, tandis que Gros Fred et Gilles travaillent sur la 2ème couche intérieure.

 

photo f berthet

photo f berthet

De façon concomitante, un autre chantier de bateau est en cours. Chose peu commune, il s'est installé dans les ateliers Delaume à la Corne de Rollay en lisière de la grande forêt de Tronçais. C'est le bateau de Steph le Sapeur qui subit une grande opération à "corps ouvert". Une première pour le menuisier Fabrice, très motivé à redonner vie à la nacelle de son ami.

Assemblage du fond et pose de palâtres (photos s menconi)

Assemblage du fond et pose de palâtres (photos s menconi)

Pont d'ancre refait à neuf

Pont d'ancre refait à neuf

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 > >>