Samedi 3 novembre 2012

Publié le par L'Equipage des Chavans

Embraud est désert ce matin, Manu, Freu, David, Gros Fred, Trudi sont en Angleterre avec Vent de Galarne, l'équipe batelière est donc réduite. Jacky est là, il est venu nous attendre et ouvrir les portes, comme il en a l'habitude.

 

Je fais rapidement couler un café à l'intention de ceux qui vont arriver et rejoins le hangar où Jean-Baptiste est déjà à pied d’œuvre. Ce matin, il faut redonner à Louise son pont avant et terminer la patouille de Bel Orléans. Sans plus attendre, nous nous mettons au travail. 

 

031112.1JB taille la traverse qui, une fois fixée sur les membrures supportera le pont, pendant ce temps, je cheville la pale du grand aviron de queue.
 

     

 

 

  

031112.2Le plancher du pont avant est taillé et posé. 

 

 

 

 

 

   

031112.4Un peu avant midi, nous donnons la touche finale à nos réalisations, goudron, brou de noix, huile de lin et peinture assureront la protection de notre ouvrage. Nous avons atteint l'objectif du jour, le pont et la patouille sont terminés.

031112.5

       

 

 

  Jean Baptiste doit nous quitter et il est temps d'aller partager le repas qui nous a été préparé.
 

    

Semaine après semaine, le bachot Louise reprend vie, la finesse et la fluidité de ses lignes font de ce Brémard un superbe bateau. Nous nous réjouissons de savoir que bientôt, il rejoindra l'Allier au bas du domaine. Mais le bachot doit être identifié à la flotte des Chavans, les plats de bordés reçoivent la première couche de rouge agricole, signe distinctif de nos bateaux.

 

031112.7  

Dans l'après-midi, Cécile et Gabrielle nous rejoignent, nous descendons à la rivière pour écoper les 11 bateaux présents.
 

Pénélope est ancrée sur l'île face à Embraud, il faut s'assurer que tout va bien, c'est aux avirons que nous traversons avec Bel Orléans.


Les filles mettent du cœur à l'ouvrage car la pluie a été intense ces derniers jours.

031112.8Il nous faut maintenant mettre en ordre pour la semaine le chantier, la nuit est là. Journée efficace malgré le petit monde, la pluie redouble, il est temps de rejoindre le poêle de la grande pièce d'Embraud.

 

Grand Dom

Marque à Dom

Voir les commentaires

Samedi 27 octobre 2012

Publié le par L'Equipage des Chavans

Premier froid, premiers feux. L'hiver s'annonce, nous rallumons les poêles, la cheminée d'Embraud et roulons de nouveau nos brouettes de bois matinales.

 

Le vent puissant et froid du nord nettoie le ciel et permet à Jean-Baptiste de dresser la voile de L'Hirondelle.

 

Remontée de l'Hirondelle Oct 2012 F Mourier 

 

Pendant ce temps chacun s'occupe à vider et nettoyer les bateaux de la flotte. Freu pose la dernière couche de goudron sur son futreau.

 

Annie écope Oct 2012 Fred MourierAnnie nous a rejoint ce matin et nous accompagne dans ces travaux d'entretien indispensables et réguliers.

 

Apprentissage du noeud de batelier Oct 2012 Fred Mourier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

Après les corvées, l'apprentissage. Manu initie Annie au maniement des avirons et lui enseigne le noeud de batelier, pour accrocher un bateau à un autre.

 

 

 

Gros Fred et Trudi s’entraînent à la bourde et en commettent certaines.

 

 

 

Trudi premier cours de bourde Oct 2012 F Mourier 

Nous remontons ensuite vers le hangar où Louise le bachot reçoit sa dernière couche de goudron avant d'être retourné, devant les yeux de Louise !Goudronnage de Louise Oct 2012 F Mourier 

Confection grand aviron de Bel Orléans Oct 2012 F MourierGrand Dom confectionne un aviron directeur pour Bel Orléans, il en a usiné cette semaine le support. Va-de-Bon-Coeur la Charpente pose un élément de plancher.Nouveau plancher pour Louise Oct 2012 F Mourier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'après-midi, nous profitons d'une main-d'oeuvre abondante pour remettre le Fût à l'eau.Remise à l'eau du Fût-d'Trop Oct 2012 F. Mourier 

Marque à Fred

 

Confluence de la Vienne Oct 2012 T Mousseau

Pour clore ces petites nouvelles hebdomadaires, voici en cadeau une photo envoyée par Thomas. On y aperçoit la confluence de la Vienne à Candes-Saint-Martin (Indre-et-Loire). Tous, nous espérons y conduire prochainement nos bateaux et découvrir la magnifique collégiale dessur la Loire...

Marque à Manuscrit

 

Voir les commentaires

Samedi 20 octobre 2012 : reprise des apprentissages

Publié le par L'Equipage des Chavans

Ciel Rue de la Chaîne Oct 2012 Freu 

Embraud, notre beau domaine, demande une attention  régulière. La matinée commence par la réparation du barriau (tombé cette semaine), qui donne accès à nos bateaux, tandis que Grand Dom travaille de son côté au retour de la lumière dans la cave de la maison. Nous pouvons maintenant ouvrir notre récit hebdomadaire. 

 
Le Fût-d'Trop est retourné, Freu veut faire la peau aux fuites pernicieuses qui persistent sous les palâtres.

 

 

 

Tandis qu'il nettoie le fond et débute cette nouvelle réparation, Gabrielle et Trudi s'exercent à la navigation à la bourde.Entretien du Fût-d'Trop Oct 2012 C. Oberto  

Cabestan F. MourierL'entretien et la maintenance de notre flotte, la construction des Remontées, la restauration du Bel Orléans et de Louise nous ont éloigné ces mois passés de la pratique indispensable. Aujourd'hui chacun a droit à son cours de bourde, l'occasion aussi de réapprendre à faire les noeuds bateliers de base.

 Gabrielle s'exerce au bâton ferré Oct 2012 F. Paris

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous terminons ces petites nouvelles par la découverte sous les eaux limpides d'octobre, d'une nouvelle varangue, entre Villeneuve-sur-Allier et le Veurdre, par notre ami et photographe Christian Oberto.

Varangue Oct 2012 C. Oberto

 Marque à Fred 

Voir les commentaires

Dimanche 14 octobre : matinée batellerie pour les stagiaires

Publié le par L'Equipage des Chavans

 Seconde piautre du Hors du Temps Oct 2012 C. Oberto

                                                                                                             

Visite des stagiaires sous le hangar15 stagiaires, conduits par Gros Fred et Freu, viennent visiter le chantier à bateaux sous une pluie battante.

Manu leur fait le récit de l'ancienne batellerie.

 

 

 

 

 

Malgré le désespoir du ciel, tout le monde est partant pour une démonstration de bac à la bourde.

 

Quelques minutes plus tard, afin de découvrir la rivière et ses réalités de navigation, le groupe motivé entre en bateau à bord de la toue Pénélope et des futreaux Tresse-Allier et Fût d'Trop.

  

Sortie du Fût d'TropLe soir nous sortons de l'eau (avec peine !) le bateau de Freu, en prévision de son entretien.

Marque à Fred 

Voir les commentaires

Samedi 13 octobre : stage des chavans

Publié le par L'Equipage des Chavans

Nouvelle piautre du futreau Hors du TempsPremier jour du stage annuel des chavans qui affiche comme d'hab "complet". La matinée batellerie, c'est pour demain matin dimanche. Aujourd'hui, nous remplaçons la grande piautre du Hors du Temps, confectionnée par David, à partir d'un billon de pin de la forêt de Champroux.David et la piautre du Hors du Temps

 

Le domaine accueille donc pour deux jours 60 stagiaires. Danse, chant, vielle, cornemuse, accordéon, conte, Embraud s'anime d'autant d'ateliers. Le four à pain est allumé pour la cuisine et nous apprêtons nos bateaux pour l'occasion.

 

 

 

 

  

Jean-Bat et LouiseJean-Baptiste pose les cornières sur les enchèmes toutes neuves du grand batelet qui porte désormais un nom : Louise.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

Bel Orléans reçoit ses plaques devise. Pose des plaques devise du Bel Orléans 

Dans l'après-midi, les "gars de rivière" reconnaissent une dernière fois la section fluviale qui sera empruntée. Le niveau est, comme l'année passée à même époque, extrêmement bas.

 Marque à Fred

Reconnaissance stage Octobre 2012


Voir les commentaires

Samedi 06 octobre 2012

Publié le par L'Equipage des Chavans

  Couleurs octobre...  

 

Couleurs d'octobre

 

Bel Orléans sur son plus beau porfil

 

Bel Orléans sur son plus beau profil. Du Bec à Embraud, que de coups de marteau et de pinçeau donnés... Guy Brémard devrait être bien fier de nous.  

  

 

 

  

MarinallierAprès un petit concert de Galarne à l'Hôtel de Paris à Moulins, nous prenons possession d'un autre vieux futreau. Sa devise : Marinallier. Un don de l'association du quartier des Mariniers. 

 

Il est bien dommage que la ville de Moulins, au passé batelier si riche, n'ait eu le souhait de l'évoquer par un bateau à l'amont ou l'aval de Règemortes. Sur nos épaules, repose plus sûrement que jamais, toute l'histoire bourbonnaise de cette marine d'Allier.  

  

Samedi 6 octobre jour des vendangesGros Fred et Jacky, restés sur le domaine ce jour, vendangent la vigne d'Embraud et le chantier à bateau tout proche envoie les sons de la restauration du bachot de Saint-Germain-sur-Vienne.

 

Notre charpentier, Va d’Bon-Coeur la Charpente remplace les plats-bords de haut de bordés.Pose des enchèmes

   

 

Retourné avec l'aide du Grand Dom, le fond, avant son goudronnage est brossé.

Goudronnage du bachot

 


Mât et vergue des Remontées

Sous le fronton du chantier, Thomas termine le mât et la vergue des Remontées.

Voir les commentaires

Samedi 29 septembre 2012

Publié le par L'Equipage des Chavans

Mât des Remontées.Notre réserve de pin sylvestre, en provenance de la forêt de Champroux (un mécénat de Monsieur Pierre Monnier, fidèle à nos initiatives sur la rivière) nous offre un mât pour Les Remontées.

 

Écorcé puis raboté, le mât est taillé.

    

                     

   

Vergue des Remontées   

Le pied de mât et le mât des RemontéesLa chèvre que nous avions réparée l'hiver dernier sert à façonner la vergue. Pour faciliter le travail du rabot, les départs de branches sont passés à la plane.

 
Thomas travaille ensuite le pied de mât qui sera fixé sur deux des membrures.
  

 

 

 

 

Pied de mât des RemontéesLa base est taillée au carré afin d'éviter tout pivotement de la mâture, elle-même bridée par le banc de mât.

 Pose du banc de mât et du mât sur les Remontées

 

 

 

  

    

 

Guirouet du Bel OrléansPendant ce temps, Grand Dom soude le futur guirouet du Bel Orléans pour lequel, désormais, il doit s'exercer à la conduite du bâton ferré. 

Grand Dom bourde le Bel Orléans 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

  

 

 

                 

                                                                                         Repérage stage des chavans                                          

Manuscrit, Cécile et Freu, quant à eux, avaient débuté l'après-midi par quelques repérages et sondages précis de la rivière en prévision du prochain stage batelier. Il a pu être observé que les plages et gravières à l'aval et à l'amont d'Embraud ont gagné beaucoup de surface, changeant ainsi les profondeurs et orientations connues du talweg. Pour préserver nos bateaux de toute surprise et comme on le fait avec une rivière vivante, une nouvelle mémoire des eaux de proches encablures est à intégrer.  

 

La Gabrielle et Bel Orléans côte à côteLes futreaux Brémard  La Gabrielle (7 mètres) et Bel Orléans (8 mètres) côte à côte.

 Marque à Fred 

 

  

 

 

 

 

         

 

 

 

 

Ci-dessous, une revue animée de notre marine en cette fin magnifique de septembre. A l'ancre, les gabarots L'Hirondelle, Makarel, les futreaux La Gabrielle, Hors du Temps, Tresse-Allier, Bel Orléans, Le Fût-d'Trop, les bachots Mathilde, Les Remontées et la toue Pénélope qui nous transporte aujourd'hui. 

 

 

Voir les commentaires

Samedi 22 septembre 2012 : mise à l'eau du Bel Orléans

Publié le par L'Equipage des Chavans

Le futreau est prêt, Grand Dom effectue ce matin les toutes dernières finitions avec l'aménagement d'un petit coffre sous la levée avant. Le bateau est beau, fin, aux lignes pures, comme Guy Brémard, le maître-charpentier, les maîtrisait. 

  Bel Orléans prêt pour la mise à l'eau

 

Il ne lui manque plus qu'à rejoindre son élément, nous craignons que l’été passé sur le chantier n'ait diminué les bois.

  

Mise à l'eau du Bel OrléansVincent le charge sur la remorque et manoeuvre sur le chemin de la cale de mise à l'eau.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Bel Orléans rejoint la riviéreLe futreau rejoint la rivière d'où nous l'avions sorti en juillet dernier : pas une voie d'eau, pas une goutte ne s'immisce, c'est de la belle ouvrage !

 

Ecopage des bateauxNous effectuons ensuite les travaux ordinaires de maintien de la flotte, réglage des longueurs de chaîne, déplacement des ancres et des bateaux et puis avec l'hiver, revient la corvée d'écope. Le silence des mots s'installe, place au tempo des eaux jetées...

 

Notre flotte compte désormais 11 bateaux à quai. Le second Brémard patiente sous le hangar, il sera soigné comme son grand frère dès la semaine prochaine.

 

Voir les commentaires