Samedi 29 septembre 2012

Publié le par L'Equipage des Chavans

Mât des Remontées.Notre réserve de pin sylvestre, en provenance de la forêt de Champroux (un mécénat de Monsieur Pierre Monnier, fidèle à nos initiatives sur la rivière) nous offre un mât pour Les Remontées.

 

Écorcé puis raboté, le mât est taillé.

    

                     

   

Vergue des Remontées   

Le pied de mât et le mât des RemontéesLa chèvre que nous avions réparée l'hiver dernier sert à façonner la vergue. Pour faciliter le travail du rabot, les départs de branches sont passés à la plane.

 
Thomas travaille ensuite le pied de mât qui sera fixé sur deux des membrures.
  

 

 

 

 

Pied de mât des RemontéesLa base est taillée au carré afin d'éviter tout pivotement de la mâture, elle-même bridée par le banc de mât.

 Pose du banc de mât et du mât sur les Remontées

 

 

 

  

    

 

Guirouet du Bel OrléansPendant ce temps, Grand Dom soude le futur guirouet du Bel Orléans pour lequel, désormais, il doit s'exercer à la conduite du bâton ferré. 

Grand Dom bourde le Bel Orléans 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

  

 

 

                 

                                                                                         Repérage stage des chavans                                          

Manuscrit, Cécile et Freu, quant à eux, avaient débuté l'après-midi par quelques repérages et sondages précis de la rivière en prévision du prochain stage batelier. Il a pu être observé que les plages et gravières à l'aval et à l'amont d'Embraud ont gagné beaucoup de surface, changeant ainsi les profondeurs et orientations connues du talweg. Pour préserver nos bateaux de toute surprise et comme on le fait avec une rivière vivante, une nouvelle mémoire des eaux de proches encablures est à intégrer.  

 

La Gabrielle et Bel Orléans côte à côteLes futreaux Brémard  La Gabrielle (7 mètres) et Bel Orléans (8 mètres) côte à côte.

 Marque à Fred 

 

  

 

 

 

 

         

 

 

 

 

Ci-dessous, une revue animée de notre marine en cette fin magnifique de septembre. A l'ancre, les gabarots L'Hirondelle, Makarel, les futreaux La Gabrielle, Hors du Temps, Tresse-Allier, Bel Orléans, Le Fût-d'Trop, les bachots Mathilde, Les Remontées et la toue Pénélope qui nous transporte aujourd'hui. 

 

 

Voir les commentaires

Samedi 22 septembre 2012 : mise à l'eau du Bel Orléans

Publié le par L'Equipage des Chavans

Le futreau est prêt, Grand Dom effectue ce matin les toutes dernières finitions avec l'aménagement d'un petit coffre sous la levée avant. Le bateau est beau, fin, aux lignes pures, comme Guy Brémard, le maître-charpentier, les maîtrisait. 

  Bel Orléans prêt pour la mise à l'eau

 

Il ne lui manque plus qu'à rejoindre son élément, nous craignons que l’été passé sur le chantier n'ait diminué les bois.

  

Mise à l'eau du Bel OrléansVincent le charge sur la remorque et manoeuvre sur le chemin de la cale de mise à l'eau.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Bel Orléans rejoint la riviéreLe futreau rejoint la rivière d'où nous l'avions sorti en juillet dernier : pas une voie d'eau, pas une goutte ne s'immisce, c'est de la belle ouvrage !

 

Ecopage des bateauxNous effectuons ensuite les travaux ordinaires de maintien de la flotte, réglage des longueurs de chaîne, déplacement des ancres et des bateaux et puis avec l'hiver, revient la corvée d'écope. Le silence des mots s'installe, place au tempo des eaux jetées...

 

Notre flotte compte désormais 11 bateaux à quai. Le second Brémard patiente sous le hangar, il sera soigné comme son grand frère dès la semaine prochaine.

 

Voir les commentaires

Samedi 15 septembre 2012 : Marche aux Musettes et baptême du premier bachot construit à Embraud

Publié le par L'Equipage des Chavans

10ème Marche aux Musettes à la découverte du patrimoine

A l'occasion des Journées du Patrimoine, nous voici de nouveau réunis pour la dizième édition de la Marche aux Musettes.

 

Nous rendons visite aux rues creuses du bocage au son des cornemuses et des tambours, nous empruntons les anciennes routes à la découverte d'un patrimoine rural souvent discret, caché, voire ignoré.

 

Marche aux Musettes l'Hôtel des Mariniers

 

Toute l'assemblée fait halte près des anciens quais du village, devant une grande demeure que l'on nomme, de tradition orale, l'Hôtel des Mariniers. L'occasion d'évoquer le double-meurtre au sabre du Sieur Parent, marchand de bois sur le port de Château, et de sa compagne Jeanne Gayet, propriétaires des lieux en 1807. 

 

Inauguration du bachot Les RemontéesLe long cortège entre en rue Saint-Genest, puis se dirige vers celle de la Chaîne, sur l'herbe des talus au bas d'Embraud.

 

C'est aujourd'hui le

baptême officiel du bachot construit cette année dans les ateliers d'Embraud.

 

 

 

 

 

Sa devise est enfin dévoilée : Les Remontées. 

Mise à l'eau du bachot Les Remontées

Les Remontées -Jacques Paris- 1999Ce sont celles que fait Jacques Paris, dans le temps, dans son livre éponyme publié en 1999. Deux mille ans d'histoire qui coulent avec la rivière au bas d'Embraud, des loges gauloises aux fêtes de la Chavannée, nous sommes nombreux à être passés là. La rivière coulera, avec ou sans nous. Les remontées ce sont aussi celles que nous ferons à la voile vers Moulins... Le bachot sera équipé, dans le courant de l'année, d'une voile au tiers, le chantier continue... Ci-contre, dans la rubrique Albums, les photos de ce beau jour. 

  Marque à Fred

Voir les commentaires

Samedi 8 septembre 2012 : fin d'une construction

Publié le par L'Equipage des Chavans

Détail de l'assemblage (2)
Réparation du haut de bordé du Bel Orléans (2)
Aujourd'hui belle journée de chantier, le haut de bordé du Bel Orléans est remplacé par Jean-Baptiste.
 
La virure vient se prendre dans le nez du bateau selon un assemblage délicat et astucieux.
 
Un plancher neuf est posé dans le futreau par le grand Dominique.

Montage du plancherPendant ce temps le bachot reçoit les dernières finitions, il doit impérativement être prêt pour son baptême officiel le 15 septembre lors du passage de la Marche aux Musettes sur l'ancien chemin de halage.
 
Fabrication et montage du plancher, les avirons et banc sont peints. Trudi dessine le liseré rouge qui marque l'appartenance du bateau à la flotte chavouisse.
Peinture des avirons et du banc 
  
 
 
 
 
                                                                                                                                                                                                                     Samedi 8 septembre 2012 à 18 h 30 le bachot est terminéA 18 h 30, le cordage est noué à l'anneau puis enroulé sur le pont avant ; c'est la fin d'une construction.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Visite du chantier à bateaux
Ce jour, nous avons eu le plaisir de recevoir la promotion 1962 de l'école normale Alsacienne de Sélestat pour une visite d'Embraud, de ses bateaux et du chantier batelier.         
  Marque à Fred
La flotte en ordre de bataille (2)     Rue de la Chaîne samedi 8 septembre à 16 heures (vue amont).

Voir les commentaires

Samedi 1er septembre 2012 : un samedi presque normal !

Publié le par L'Equipage des Chavans

Jean-Marc bourde le Fût-d'TropTandis que les eaux de cette fin d'été sont encore paisibles, Freu s'exerce à la bourde sur le Fût-d'Trop ressucité.

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

    

Piautre du Hors du Temps cassée 3Le temps et le service nous obligent à déplorer la fin de vie de notre grande piautre, celle qui trace la voie de notre futreau amiral : le Hors du Temps. En la hissant avec peine le long de l'échelle, au pied de la rue de la Chaîne, nous confirmons par son poids qu'elle est bien plus qu'un gouvernail et que son rôle de dérive dormante est incontestable.

 

Sur les dix heures, un vent de remonte puissant et chaud s'est levé. Si violent qu'il a eu raison du banc de mât du bachot Mathilde que nous souhaitions gréer de sa petite voile au tiers. Désapointés, nous avons embarqués avec Trudi sur le gabarot Hirondelle qui nous a offert la récompense d'une belle remonte, entre Embraud et la Pointe du Sénateur.

Marque à Manuscrit 

Voile sur l'Hirondelle samedi 1er septembre 2012 

Voir les commentaires

Samedi 25 août 2012

Publié le par L'Equipage des Chavans

Aujourd'hui grosse journée de chantier sur les deux bateaux. Bel Orléans retrouve son sens de flottaison.

 

Comme une signature liserés rouges du Bel OrléansGrand Dom peint minutieusement les liserés rouges qui marquent tous les bateaux de notre flotte. Le pont arrière est démonté, Jean-Bapt dit Va de Bon Coeur la Charpente et Jean-Marc dit Freu, fabriquent un pont identique à celui d'origine.Va de Bon Coeur la Charpente et Freu

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Restauration du bachot-copie-1Freu est notre huilier de bord. Il est venu avec plusieurs litres d'huile de noix pressés par ses soins, dont il juge négativement la cuisson. Comme l'huile de lin et l'huile de noix présentent les mêmes qualités siccatives, nous l'employons sans attendre. Le bachot nous est parvenu en très mauvais état.  Il est également brossé, nettoyé et abondamment nourri.

 

Pour mémoire, ci-dessous, l'état initial de ce bateau à son arrivée à Embraud.

Restauration du bachot 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Entretien du chemin de service batelier                                                                              

Pendant ce temps, Manu affûte son gouyard et râpe la bouchure du sentier de service batelier, celui qui conduit de la rivière au chantier, en un éclair, en toute discrétion...

Marque à Fred 

Voir les commentaires

Mercredi 15 août 2012 : tous les soins au Bel Orléans

Publié le par L'Equipage des Chavans

L'arrivée à Embraud de ce fin futreau coïncidant avec la sortie du disque Bel Orléans, le bateau prend le titre de l'album pour devise et rappelle à tous une belle aventure. Après avoir été entièrement brossé, lavé, badigeonné au brou de noix et à l'huile de lin, Bel Orléans est retourné pour le goudronnage de son fond.

Réparation du futreau Bel Orléans 

Voir les commentaires

Août 2012 : restauration de nos deux nouveaux bateaux

Publié le par L'Equipage des Chavans

Chantier à bateauxLe bachot construit par Thomas quitte le chantier, laissant maintenant la place aux deux nouveaux bateaux Chavans.

 

Restauration du bachotAprès une auscultation minutieuse nous démontons les parties trop abîmées du bachot. Les ponts, le plancher et le plat-bord sont à refaire. Le bateau doit être intégralement resuivi.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le futreau également en mauvais état a moins souffert. Une fois brossé et nettoyé, Grand Dom le soigne et l'entretien par un premier passage à l'huile de lin. Le bois rendu sec et cassant absorbe le produit comme une éponge. 

  Marque à Fred

Entretien du futreau 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Jeudi 12 août 2012 : mise à l'eau du bachot de Thomas & Fred

Publié le par L'Equipage des Chavans

Le bachot construit cette année à Embraud quitte le hangar pour la rivière.

 

Mise à l'eau du bachot

La remorque descend dans la cale de mise à l'eau, le bachot rejoint son élément, l'eau s'infiltre par dessous les palâtres. Le bateau devra ainsi "s'enneyer" une bonne semaine afin que le bois et les feutres goudronnés gonflent dans l'eau et ferment les entrées d'eau.

  

Mise à l'eau du bachot (2)Le bachot

rejoint ensuite le reste de la flotte, effectuant ainsi son premier voyage.

 

 

 

 

 

 

Le bachot rejoint le port d'Embraud

Nous le laissons se remplir naturellement d'eau au bas d'Embraud, puis nous remontons vers le "coup à boire" et le repas que Marielle a préparé pour l'occasion.

 Marque à Fred

Voir les commentaires