Samedi 4 mai 2019 : un équipage aux bâtons et aux avirons à la remonte de la rivière Allier...

Publié le par L'Equipage des Chavans

L'équipage du Bel Orléans à l'aval de l'ancienne chevrette de l'île du Veurdre. Première difficulté en raison du courant, de la profondeur et de la présence de pierres

L'équipage du Bel Orléans à l'aval de l'ancienne chevrette de l'île du Veurdre. Première difficulté en raison du courant, de la profondeur et de la présence de pierres

- 0,17 m (échelle du pont du Veurdre).

Le premier mai dernier s'élançait à la remonte un bel équipage chavan... Gilles et Sophie, frais, motivés et amoureux, avaient en effet décidé de rejoindre Port Barreau, commune de Saint-Léopardin-d'Augy située à plus de onze kilomètres à l'amont d'Embraud. Cette aventure pourrait faire sourire si l'on occulte la réalité du projet qui consiste tout de même à remonter les flots dévalants par la "simple" technique du bâton ferré couplée à celle des avirons. Le bateau : Bel Orléans, un futreau de 8 mètres.

Une volonté réussie, malgré quelques instants de doute sous une pluie orageuse dans la courbe de la Tour Barrieu... Lieu batelier réputé pour ses eaux contraintes et la présence de grands arbres couchés dans le lit de la rivière. 

Gros Fred et Manu les retrouvent vendredi soir au bout de leur voyage, face à l'ancienne auberge de marine de Port Barreau pour un repas de bivouac qui finalise une nouvelle aventure batelière au départ de l'échelle de la rue de la Chaîne. N'est-ce pas ce qu'il y a de plus simple et de plus grand ? 

 

Ce soir, c'est fête, les couteaux sont ouverts pour une truite au poivre arrosée de quelques verres de Saint-Nicolas...

Ce soir, c'est fête, les couteaux sont ouverts pour une truite au poivre arrosée de quelques verres de Saint-Nicolas...

L'Allier à Port Barreau, haut lieu batelier bourbonnais par son port, son auberge et son bac

L'Allier à Port Barreau, haut lieu batelier bourbonnais par son port, son auberge et son bac

L'auberge de Port Barreau en 1935

L'auberge de Port Barreau en 1935

Souvenirs de grands bivouacs chavans sur l'Allier et la Loire : la cassette du marinier et sa lanterne

Souvenirs de grands bivouacs chavans sur l'Allier et la Loire : la cassette du marinier et sa lanterne

Gilles et Sophie partagent leur "remonte" à contre-courant avec Gros Fred

Gilles et Sophie partagent leur "remonte" à contre-courant avec Gros Fred

Samedi 4 mai à midi : après trois heures de navigation "à gré d'eau" et un nouvel épisode orageux, le Bel Orléans revient aux grèves d'Embraud à Château-sur-Allier

Samedi 4 mai à midi : après trois heures de navigation "à gré d'eau" et un nouvel épisode orageux, le Bel Orléans revient aux grèves d'Embraud à Château-sur-Allier

Un duo batelier qui représentera l'Equipage des Chavans aux prochaines Fête de la Marine de Saint-Benoît-sur-Loire les 18 et 19 mai prochains

Un duo batelier qui représentera l'Equipage des Chavans aux prochaines Fête de la Marine de Saint-Benoît-sur-Loire les 18 et 19 mai prochains

L'arrivée à Embraud...

Voir les commentaires

Samedi 20 avril 2019 : Saint-Nicolas est avec nous !

Publié le par L'Equipage des Chavans

Echelle du pont du Veurdre : - 0,59 m..

On ne précisera plus que la rivière est à la baisse... mais le temps est propice à continuer notre quête de la semaine passée : retrouver le futreau disparu de Freu.

A nos côtés ce matin, Joël Herbach, Président de l'Association Allier Sauvage, qui a souhaité contribuer à cette recherche en embarquant Freu sur son canoë, l'embarcation légère d'exploration par excellence. Manu et Cécile, fidèles à leur bachot, tentent malgré le faible niveau de s'embarquer aussi.

 

Joël, Freu, Cécile au chevet du futreau retrouvé

Joël, Freu, Cécile au chevet du futreau retrouvé

Dans l'attente du propriétaire des lieux et de ses informations complémentaires, un scénario de dessine...

Dans l'attente du propriétaire des lieux et de ses informations complémentaires, un scénario de dessine...

C'est alors que longeant la grand domaine du Bouy, l'ayant presque dépassé, surgit dans un discret renfoncement de berge le futreau de Freu... Scénario bien classique, presque pas méchant mais plutôt propre à la bêtise : quelques bières de trop... deux capelages dénoués... et voilà partis, seuls, vers le bec d'Allier deux bateaux chavans...

Une vue rare à couper le souffle des hauteurs du Bouy

Une vue rare à couper le souffle des hauteurs du Bouy

Nous remercions le gardien de lieux qui a pu intercepter notre nacelle solitaire et l'ancrer en lieu sûr. Après un couplage sommaire, voilà doucement à la remonte vers Embraud ce petit équipage en joie.

Le Fût-d'Trop couplé au bachot revient doucement vers des terres plus hautes...

Le Fût-d'Trop couplé au bachot revient doucement vers des terres plus hautes...

Freu, heureux !!

Freu, heureux !!

Voir les commentaires

Samedi 13 avril 2019 : deux bateaux manquent à l'appel...

Publié le par L'Equipage des Chavans

à la recherche de nos nacelles... (m paris)

à la recherche de nos nacelles... (m paris)

Echelle des crues : - 0,50 m... La rivière Allier avec une cote de fin juin !

Pour couronner la situation, deux bateaux manquent au pied de l'échelle de la rue de la Chaîne : Fût-d'Trop, le bateau de Freu et les Remontées... Un acte de malveillance plutôt rare en nos terres, tant la présence assidue de l'équipage est connue. Canettes de bière et packs de carton aux couleurs vives au fossé semblent confirmer un scénario de beuverie plutôt qu'un vol prémédité. Donc, il est possible que nos bateaux soient partis à "gré d'eau" et nous attendent... La toue Pénélope, le bateau des secours par excellence est vite en ordre de marche. A bord, Freu, Jean-Baptiste et Manu.

 

Samedi 13 avril 2019 : deux bateaux manquent à l'appel...

Un vent de bise puissant et glacial contrarie cet imprévu voyage. Après quelques minutes de descente, le bachot Les Remontées est aperçu à "mar", retenu sur son ancre dans quelques racines de fond. En voilà un ! L'exploration se poursuit vers les terres du Ponsut et de Mauboux, puis le domaine du Bouy... mais rien... Le manque d'eau oblige l'équipage à remonter vers Embraud, et les bâtons ferrés, pour plusieurs seuils, devront être utilisés. La pluie est annoncée pour la semaine prochaine... Nous connaissons le poids et l'inertie du bateau de Freu, l'espoir demeure qu'il ait filé plus loin. Peut être conduit-il, seul, sa route vers les châteaux de Meauce ou d'Apremont...

 

Voir les commentaires

Samedi 23 mars 2019 : 3ème sortie publique du Lion d'Or

Publié le par L'Equipage des Chavans

Vue depuis la levée du Lion au petit matin

Vue depuis la levée du Lion au petit matin

Echelle des crues du pont du Veurdre : rivière à la baisse - 0,16 m.

Ce matin, de bonne heure à la rue de la Chaîne, il est manifeste que la rivière a perdu une bonne dizaine de centimètres rendant moins confortable la navigation programmée. Une reconnaissance s'impose qui confirme un changement de route.

Le bateau, une nouvelle fois complet, lève l'ancre avec un peu de retard vers 10 H 30 sous un magnifique soleil. La rivière, en ce début de Printemps est dans ses plus beaux atours.

A bord, comme nous en avons la chance, des passagers préalablement réactifs (!) et de qualité, laissant de côté télévision, internet et les ombres qui vont avec... 

 

Le Lion d'Or, dans l'attente de son public "fait planche" à la rive d'Embraud (photos nicole rousseau)

Le Lion d'Or, dans l'attente de son public "fait planche" à la rive d'Embraud (photos nicole rousseau)

Relève de l'ancre

Relève de l'ancre

Pont avant : ancres (de rivière à 2 oreilles et de berge à 1 oreille), gaffe dans les mains de Jean-Baptiste

Pont avant : ancres (de rivière à 2 oreilles et de berge à 1 oreille), gaffe dans les mains de Jean-Baptiste

Verdon d'ancre parfaitement lové pour s'assurer de son filage si nécessaire

Verdon d'ancre parfaitement lové pour s'assurer de son filage si nécessaire

Le Lion d'Or et ses passagers à la halte de l'île du Ponsut, sur fond de claquements des becs des cigognes au nid...

Le Lion d'Or et ses passagers à la halte de l'île du Ponsut, sur fond de claquements des becs des cigognes au nid...

Afin d'illustrer le formidable graffiti batelier de Mauboux, Manu illustre par le geste la grande manoeuvre de franchissement des ponts : "l'endremage" qui consiste à faire franchir une arche à un train de chalands toutes voiles dehors dans le mouvement, en succédant la tombée des mâts et leur réélèvation au guinda (ce treuil primitif et dangereux !)

Afin d'illustrer le formidable graffiti batelier de Mauboux, Manu illustre par le geste la grande manoeuvre de franchissement des ponts : "l'endremage" qui consiste à faire franchir une arche à un train de chalands toutes voiles dehors dans le mouvement, en succédant la tombée des mâts et leur réélèvation au guinda (ce treuil primitif et dangereux !)

Graffiti de Mauboux (Livry 58) représentant un train de bateaux à la remonte (photo m paris / la chavannée)

Graffiti de Mauboux (Livry 58) représentant un train de bateaux à la remonte (photo m paris / la chavannée)

Gros Fred prépare la petite collation de mi-matinée arrosée d'un Riousse...

Gros Fred prépare la petite collation de mi-matinée arrosée d'un Riousse...

Voir les commentaires

Samedi 9 mars 2019 : Brandons mais pas que...

Publié le par L'Equipage des Chavans

Ce soir, on allume le grand feu des Brandons et on chasse l'hiver... L'équipage des chavans troque les bâtons ferrés contre les fourches. Tout est prêt ou presque, on finalise ces grands outils dont les fers sont raccourcis à coups de meuleuses, car le but est bien de pousser fort et promptement tout en évitant de tarder face au brasier... 

 

Thibaut et son "trident" de feu

Thibaut et son "trident" de feu

Dans le même temps, Jean-Baptiste un peu à l'abri des bourrasques de "mar" finalise la grande piautre-gouvernail du futreau Hors du Temps...

Stéphane, David, Thibaut et Jean-Baptiste (m paris)

Stéphane, David, Thibaut et Jean-Baptiste (m paris)

Voir les commentaires

Samedi 2 mars 2019

Publié le par L'Equipage des Chavans

le futreau Hors du Temps (g montagne)

le futreau Hors du Temps (g montagne)

Contre toute attente, le futreau Hors du Temps flotte à nouveau. Presque 4 mois passés "à fond" auront été nécessaires. Bien sûr, il ne sort pas d'hier de l'atelier Brémard, mais il semble que nous pouvons espérer encore quelques belles "remontes" à son bord. Bientôt son mât, sa voile, sa piautre vont retrouver leur fonction, alors nous ne manquerons plus les passages des souffles de galarne et de bise...

 

En route vers le pont du Veurdre pour quelques fournitures de gaffes et bâtons ferrés. A bord, attendant La lumière, le photographe de rivière Christian Oberto (g montagne)

En route vers le pont du Veurdre pour quelques fournitures de gaffes et bâtons ferrés. A bord, attendant La lumière, le photographe de rivière Christian Oberto (g montagne)

Sur la route, un appontement sur une grève isolée et la découverte d'un ciel de tempête sur un petit morçeau de faïence... Ces petits trésors "roulés" font aussi partie de l'histoire de la rivière (m paris)

Sur la route, un appontement sur une grève isolée et la découverte d'un ciel de tempête sur un petit morçeau de faïence... Ces petits trésors "roulés" font aussi partie de l'histoire de la rivière (m paris)

Rendez-vous samedi prochain 9 mars pour l'embrasement de notre grand feu de Brandons fin prêt... Et c'est pas de la cagette chez les chavans mais de la vraie "rapace" !!

Rendez-vous samedi prochain 9 mars pour l'embrasement de notre grand feu de Brandons fin prêt... Et c'est pas de la cagette chez les chavans mais de la vraie "rapace" !!

Voir les commentaires

Samedi 23 février 2019 : deuxième sortie publique du Lion d'Or, la toue cabanée des chavans

Publié le par L'Equipage des Chavans

Au lever du soleil, reconnaissance des eaux avant embarquement (m paris / la chavannée)

Au lever du soleil, reconnaissance des eaux avant embarquement (m paris / la chavannée)

Echelle des crues pont du Veurdre : - 0,12 m. 

Pour cette deuxième sortie "publique", le Lion d'Or affiche complet avec une météo printanière.

 

Accueil des 12 passagers et présentation de la rivière et des bateaux rue de la Chaîne (g montagne / la chavannée)

Accueil des 12 passagers et présentation de la rivière et des bateaux rue de la Chaîne (g montagne / la chavannée)

En décembre 2003, la crue centennale, dernière du nom, obligent les bateaux chavans à se réfugier dans les prés en passant au dessus des haies et des barrières !

En décembre 2003, la crue centennale, dernière du nom, obligent les bateaux chavans à se réfugier dans les prés en passant au dessus des haies et des barrières !

Franchissement de la planche pour "l'entrée en bateau"

Franchissement de la planche pour "l'entrée en bateau"

Le Lion d'Or en ordre de marche !

Le Lion d'Or en ordre de marche !

En route vers le bec de Bieudre...

En route vers le bec de Bieudre...

A l'ancre devant les terres de Mauboux (f berthet / la chavannée)

A l'ancre devant les terres de Mauboux (f berthet / la chavannée)

images / montage frédéric berthet

Photos Laure Rollin
Photos Laure Rollin
Photos Laure Rollin
Photos Laure Rollin
Photos Laure Rollin
Photos Laure Rollin
Photos Laure Rollin
Photos Laure Rollin
Photos Laure Rollin
Photos Laure Rollin
Photos Laure Rollin
Photos Laure Rollin
Photos Laure Rollin
Photos Laure Rollin
Photos Laure Rollin
Photos Laure Rollin
Photos Laure Rollin
Photos Laure Rollin
Photos Laure Rollin
Photos Laure Rollin
Photos Laure Rollin
Photos Laure Rollin
Photos Laure Rollin
Photos Laure Rollin
Photos Laure Rollin
Photos Laure Rollin
Photos Laure Rollin
Photos Laure Rollin
Photos Laure Rollin
Photos Laure Rollin
Photos Laure Rollin
Photos Laure Rollin
Photos Laure Rollin
Photos Laure Rollin
Photos Laure Rollin
Photos Laure Rollin
Photos Laure Rollin
Photos Laure Rollin
Photos Laure Rollin
Photos Laure Rollin
Photos Laure Rollin
Photos Laure Rollin
Photos Laure Rollin
Photos Laure Rollin
Photos Laure Rollin
Photos Laure Rollin
Photos Laure Rollin
Photos Laure Rollin
Photos Laure Rollin
Photos Laure Rollin

Photos Laure Rollin

Voir les commentaires

Samedi 16 février 2019 : Première sortie "publique" du Lion d'Or

Publié le par L'Equipage des Chavans

Echelle de crue du pont du Veurdre : cote positive + 0,02 m.

Ce jour voit s'accomplir le premier voyage "public" de l'année. Le rendez-vous fixé à 10 heures à Embraud, il est temps de descendre doucement vers le lieu d'embarquement, le bas de la rue de la Chaîne, et de se laisser conter quelques petites histoires batelières au beau milieu de la rivière.

Ci-dessous, des images de cette douce matinée, sous le soleil de février. La nature se réveille avec force, en espérant qu'il n'est pas trop tôt tout de même.

 

9 H 30 Rue de la Chaîne en regardant vers l'orient - Au premier plan Hors du Temps notre phénix (photos mathilde paris)

9 H 30 Rue de la Chaîne en regardant vers l'orient - Au premier plan Hors du Temps notre phénix (photos mathilde paris)

"L'entrée en bateau" et présentation de l'équipe

"L'entrée en bateau" et présentation de l'équipe

Halte au "Cul de Bieudre" : l'histoire de l'île du Veurdre est évoquée, ainsi que les chantiers à bateaux hier réputés (photo frédéric berthet)

Halte au "Cul de Bieudre" : l'histoire de l'île du Veurdre est évoquée, ainsi que les chantiers à bateaux hier réputés (photo frédéric berthet)

Freu et son Fût-d'Trop, ce matin, escorte à distance le Lion. Loin là-bas, les "pays hauts", un voyage maintenant connus de l'équipage chavan...

Freu et son Fût-d'Trop, ce matin, escorte à distance le Lion. Loin là-bas, les "pays hauts", un voyage maintenant connus de l'équipage chavan...

La toue, dans le sens des flots, file silencieuse et sans peine (photo mathilde paris)

La toue, dans le sens des flots, file silencieuse et sans peine (photo mathilde paris)

Embraud, comme un tableau, vu du large (photo mathilde paris)

Embraud, comme un tableau, vu du large (photo mathilde paris)

Quand la rivière tourne, c'est le domaine de Mauboux et ses célèbres graffiti de marine (Livry)

Quand la rivière tourne, c'est le domaine de Mauboux et ses célèbres graffiti de marine (Livry)

Les cigognes ont débuté la consolidation des grands nids en prévision de grandes naissances... (photo fred bonvalot)

Les cigognes ont débuté la consolidation des grands nids en prévision de grandes naissances... (photo fred bonvalot)

Halte à l'île du Ponsut (photo frédéric berthet)

Halte à l'île du Ponsut (photo frédéric berthet)

Dans l'intimité de la cabane... (photos fred bonvalot)

Dans l'intimité de la cabane... (photos fred bonvalot)

C'est l'heure de la pompe-aux-grattons et d'ouvrir un flacon de Riousse bien sûr !

C'est l'heure de la pompe-aux-grattons et d'ouvrir un flacon de Riousse bien sûr !

Envol d'un couple d'oies bernaches

Envol d'un couple d'oies bernaches

Le pont du Lion, clair ! Gaffes, bâtons ferrés, ancre et cordages alignés (photo mathilde paris)

Le pont du Lion, clair ! Gaffes, bâtons ferrés, ancre et cordages alignés (photo mathilde paris)

images frédéric berthet

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 > >>