Samedi 16 février 2019 : Première sortie "publique" du Lion d'Or

Publié le par L'Equipage des Chavans

Echelle de crue du pont du Veurdre : cote positive + 0,02 m.

Ce jour voit s'accomplir le premier voyage "public" de l'année. Le rendez-vous fixé à 10 heures à Embraud, il est temps de descendre doucement vers le lieu d'embarquement, le bas de la rue de la Chaîne, et de se laisser conter quelques petites histoires batelières au beau milieu de la rivière.

Ci-dessous, des images de cette douce matinée, sous le soleil de février. La nature se réveille avec force, en espérant qu'il n'est pas trop tôt tout de même.

 

9 H 30 Rue de la Chaîne en regardant vers l'orient - Au premier plan Hors du Temps notre phénix (photos mathilde paris)

9 H 30 Rue de la Chaîne en regardant vers l'orient - Au premier plan Hors du Temps notre phénix (photos mathilde paris)

"L'entrée en bateau" et présentation de l'équipe

"L'entrée en bateau" et présentation de l'équipe

Halte au "Cul de Bieudre" : l'histoire de l'île du Veurdre est évoquée, ainsi que les chantiers à bateaux hier réputés (photo frédéric berthet)

Halte au "Cul de Bieudre" : l'histoire de l'île du Veurdre est évoquée, ainsi que les chantiers à bateaux hier réputés (photo frédéric berthet)

Freu et son Fût-d'Trop, ce matin, escorte à distance le Lion. Loin là-bas, les "pays hauts", un voyage maintenant connus de l'équipage chavan...

Freu et son Fût-d'Trop, ce matin, escorte à distance le Lion. Loin là-bas, les "pays hauts", un voyage maintenant connus de l'équipage chavan...

La toue, dans le sens des flots, file silencieuse et sans peine (photo mathilde paris)

La toue, dans le sens des flots, file silencieuse et sans peine (photo mathilde paris)

Embraud, comme un tableau, vu du large (photo mathilde paris)

Embraud, comme un tableau, vu du large (photo mathilde paris)

Quand la rivière tourne, c'est le domaine de Mauboux et ses célèbres graffiti de marine (Livry)

Quand la rivière tourne, c'est le domaine de Mauboux et ses célèbres graffiti de marine (Livry)

Les cigognes ont débuté la consolidation des grands nids en prévision de grandes naissances... (photo fred bonvalot)

Les cigognes ont débuté la consolidation des grands nids en prévision de grandes naissances... (photo fred bonvalot)

Halte à l'île du Ponsut (photo frédéric berthet)

Halte à l'île du Ponsut (photo frédéric berthet)

Dans l'intimité de la cabane... (photos fred bonvalot)

Dans l'intimité de la cabane... (photos fred bonvalot)

C'est l'heure de la pompe-aux-grattons et d'ouvrir un flacon de Riousse bien sûr !

C'est l'heure de la pompe-aux-grattons et d'ouvrir un flacon de Riousse bien sûr !

Envol d'un couple d'oies bernaches

Envol d'un couple d'oies bernaches

Le pont du Lion, clair ! Gaffes, bâtons ferrés, ancre et cordages alignés (photo mathilde paris)

Le pont du Lion, clair ! Gaffes, bâtons ferrés, ancre et cordages alignés (photo mathilde paris)

images frédéric berthet

Voir les commentaires

Samedi 2 février 2019 : première reconnaissance des eaux de l'année

Publié le par L'Equipage des Chavans

Samedi 2 février 2019 : première reconnaissance des eaux de l'année

Echelle des crues du pont du Veurdre : - 0,19 m / rivière à la hausse (fonte de neige sur le Massif Central).

Ce matin, l'ancre du Lion d'Or, la grande toue des chavans, est enfin relevée. Destination, une île avale d'Embraud, dénommée l'île du Ponsut. Elle est située au carrefour des trois régions et des départements de l'Allier, du Cher et de la Nièvre. 

C'est une première reconnaissance des eaux et des "écueils en rivière"...

 

Samedi 2 février 2019 : première reconnaissance des eaux de l'année

Tandis que les grèves sableuses s'éclipsent doucement, au loin se dessine la maison forte du Bouy. La toue bientôt va négocier un grand virage et "faire planche".

Samedi 2 février 2019 : première reconnaissance des eaux de l'année

Gilles et Gros Fred, chacun à sa tâche, se préparent à aborder la pointe de l'île et fixer de façon claire la grosse ancre et sa commande.

Samedi 2 février 2019 : première reconnaissance des eaux de l'année

Alors qu'un vent du nord, ici nommé bise, court le val à la remonte, la petite chandelle à l'intérieur de la toue réchauffe les âmes et les mains... Une équipe part à la découverte de l'île, non visitée depuis presque un an.

Samedi 2 février 2019 : première reconnaissance des eaux de l'année

Gros Fred, à côté d'une trace de castor, le tronc taillé de façon caractéristique en forme de crayon.

photos m paris

photos m paris

Avant de remonter vers Embraud, comme nous en avons pris la belle habitude, un chant de marine est lancé. ça "ronfle" dans la cabane avec, par la porte, un horizon de voyage ! 

Bientôt, si l'afflot se confirme par un maintien de niveau, les voyages publics reprendront.

 

images frédéric berthet

 

Voir les commentaires

Mardi 22 janvier 2019 : la neige !

Publié le par L'Equipage des Chavans

Ce mardi soir, la neige attendue est là ! Presque 8 cm recouvrent le nord bocage et nos bateaux avec. Cela représente beaucoup de poids et leur visite est obligatoire. Une fente dans les bordés habituellement hors de portée de rivière peut tout à coup devenir l'entrée d'une voie d'eau... mais cette neige de plaine augure aussi un doux afflot.

 

La rue de la Chaîne, celle qui mène au port d'Embraud

La rue de la Chaîne, celle qui mène au port d'Embraud

Les bâtons ferrés sur un fond de neige bleue

Les bâtons ferrés sur un fond de neige bleue

Voir les commentaires

Samedi 19 janvier 2019

Publié le par L'Equipage des Chavans

La grande toue patiente à la pointe de l'île aux Chèvres

La grande toue patiente à la pointe de l'île aux Chèvres

C'est vrai, c'est avec un peu d'amertume que nous observons l'étiage sévère de la rivière Allier, qui depuis de longs mois ne peut plus "porter bateau"... C'est en ces temps que la polyvalence de l'équipage des Chavans doit être prouvée... Au plus près du domaine d'Embraud, un magnifique chemin creux ici nommé "rue", se refermait doucement sous la ronce par le ciel et les gravats par le bas... Quelques coups de "gouyards" plus tard, et le transport de ces "rapaces" sur le futur tas des Brandons, voici en oeuvre la section cavalière de la marine bourbonnaise. L'important étant de s'emplir des lieux et de leurs histoires, si ce n'est au fil de l'eau, ce sera au creux des vieilles voies qui avec miracle subsistent.

 

 

David (photo manu paris)

David (photo manu paris)

Malgré le chômage de nos bateaux, il n'en demeure pas moins la surveillance et leur maintien à flot, dans l'attente du retour d'une "rivière marchande".

Gros Fred, Gilles, Claire, Sabine sur les futreaux Tresse-Allier et Bel Orléans

Gros Fred, Gilles, Claire, Sabine sur les futreaux Tresse-Allier et Bel Orléans

Juste avant midi, dans la cabane du Lion, pour se réchauffer : travail d'un chant de marine

Juste avant midi, dans la cabane du Lion, pour se réchauffer : travail d'un chant de marine

Mathilde et Gilles (photo claire stach)

Mathilde et Gilles (photo claire stach)

Voir les commentaires

1er janvier 2019

Publié le par L'Equipage des Chavans

photo gilles montagne

photo gilles montagne

Comme de coutume, l'équipage des Chavans au petit matin honore la rivière Allier en s'immergeant tout entier ce premier janvier. Que 2019 apporte force et enthousiasme à tous ceux qui, tout au cours de l'année, suivent nos histoires batelières, qui comme la vie ne sont pas un long fleuve tranquille...

  

images mathilde paris

Voir les commentaires

Samedi 22 décembre 2018

Publié le par L'Equipage des Chavans

photo christian oberto

photo christian oberto

Passés les concerts de Noël, voici l'heure de vérité pour notre futreau Hors du Temps. En fosse depuis sa remise à l'eau, il doit ce matin en retrouver la surface. Gros Fred, Angèle et Manu sont à pied d'oeuvre et motivés...

Voir les commentaires

Samedi 17 novembre 2018

Publié le par L'Equipage des Chavans

Oui l'onde est passée, rapidement. Ce matin, deux futreaux sont posés sur le ventre, dont le grand et lourd Hors du Temps ! Philippe, après un pelletage long et laborieux, motive en début d'après-midi une équipe mixte pleine d'espoir... et le bateau doucement retrouve la rivière.

 

Freu, Philippe, Gros Fred, Manu M, Nicole, Virginie, Marjorie

Freu, Philippe, Gros Fred, Manu M, Nicole, Virginie, Marjorie

1, 2, 3, Ensemble !

1, 2, 3, Ensemble !

Voir les commentaires

Lundi 12 novembre 2018 au matin et au soir

Publié le par L'Equipage des Chavans

Rue de la Chaîne 7 H 45

Rue de la Chaîne 7 H 45

Pour la première fois depuis le mois de juin, la rivière vient de franchir ce matin la ligne du zéro (+ 0,55 m à l'échelle de crue du Veurdre). Le zéro à Embraud, c'est le premier barreau de l'échelle de bois rue de la Chaîne !

Ce n'est qu'une onde qui vient de passer, il faut encore attendre un peu pour un maintien de niveau signicatif mais peut-être que samedi matin, le Lion lèvera l'ancre pour une première reconnaissance des eaux sur le détroit Embraud / le Ponsut...

 

Comme à leur habitude, en soirée, Gilles et Sophie s'embarquent pour une remonte à force de bâton vers le bec de Bieudre. Ci-dessous deux images de cette fin de rivière du Bourbonnais Nord, juste avant le grand mélange...

La Bieudre entre l'île du Veurdre à gauche et les rives de Château à droite et le Tresse-Allier dans cette incursion (photos / vidéo sophie marois)La Bieudre entre l'île du Veurdre à gauche et les rives de Château à droite et le Tresse-Allier dans cette incursion (photos / vidéo sophie marois)

La Bieudre entre l'île du Veurdre à gauche et les rives de Château à droite et le Tresse-Allier dans cette incursion (photos / vidéo sophie marois)

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 > >>