8 et 9 juin 2016 : l'école de Mirefleurs à Embraud

Publié le par L'Equipage des Chavans

8 et 9 juin 2016 : l'école de Mirefleurs à Embraud

Cette semaine, Embraud accueille l'école primaire de Mirefleurs. Commune auvergnate riveraine, comme nous, de la rivière Allier.

On ne peut douter que les classes de Claire et Sylvain ont travaillé cette année sur la thématique batellerie de ce grand cours d'eau, car les questions des enfants sont pertinentes et leur attention perceptible.

Certains ont fait des recherches à partir de notre blog. Ils connaissent et le nom et l'origine de tous nos bateaux !

C'est donc leur rivière qu'ils observent presque 180 kilomètres à l'aval et son allure bien sûr à changé ! Les rochers noirs ont fait place aux prairies et le lit a pour le moins triplé de largeur.

Ils habitent le pays haut, et nous avons nous aussi, de grands souvenirs bateliers de ces contrées...

Lorsque les groupes descendent à travers la vigne qui les conduit à la rivière, ils ne savent pas encore qu'ils vont bientôt embarquer... Leur joie fait plaisir à voir.

Sur les deux jours, Fred et Manu inviteront six groupes à "entrer en bateau", pour une balade commentée entre Embraud et l'île du Ponsut. Les oiseaux sont au rendez-vous : le Lion d'Or est successivement survolé par les sternes naines et Pierregarin, les gravelots, les oedicnèmes, les martins-pêcheurs, les cigognes, les milans et deux colonies du mythique oiseau arc-en-ciel, le guêpier qui étincelle sous le soleil revenu.

marque

Le Lion d'Or sur les limites de l'Auvergne, du Centre et de la Bourgogne (photo frédéric mourier)

Le Lion d'Or sur les limites de l'Auvergne, du Centre et de la Bourgogne (photo frédéric mourier)

Voir les commentaires

4 juin 2016

Publié le par L'Equipage des Chavans

photo fred mourier

photo fred mourier

Les courbes de mesures donnent maintenant une rivière à la baisse, mais c'est presque imperceptible à voir en vrai.

En fin de matinée, nous embarquons Gilles et Claire sur une grande rivière, dans le but de commencer l'inventaire des changements notables post afflot.

Les berges terriblement détrempées par des jours de pluie ininterrompue n'ont pu retenir les plus grands arbres des îles qui maintenant s'approchent de l'horizontale, dans  l'attente de la chute finale.

L'île du Ponsut en témoigne et le chenal s'en trouvera réduit. Les prochaines remontes à la voile seront techniques et l'on comprend pourquoi le chemin de halage historique ne souffrait d'aucune plantation en limite. 

 

photo manu paris

photo manu paris

Aujourd'hui, Frédéric propose à Embraud un atelier musique verte. La toue Pénélope est réquisitionnée pour fournir du saule tendre qui, une fois ouvragé, produira de magnifiques "cornadouelles", des trompes faites d'écorce hélicoïdalement taillée au couteau et délicatement décollée. En fonction de la pression et par une anche de lilas disposée en son sommet, deux curieux tons peuvent être émis. Les bergers se répondaient de loin en loin avec ce type d'instrument on ne peut plus primitif.

En route pour le bec de Bieudre...

marque

Voir les commentaires

3 juin 2016 à midi

Publié le par L'Equipage des Chavans

3 juin 2016 à midi

Pour cette fois, il semble que nous voyons passer l'onde max de cette montée de rivière, soit une hauteur de 2,42 m à l'échelle de crue du Veurdre et un débit de 657,89 m3 à Moulins, puisque la station du Veurdre ne donne pas cette mesure.

Demain, toute la connaissance de nos voies de navigation ne vaudra plus rien. C'est la loi d'une rivière sauvage et ça rend humble...

marque

 

Voir les commentaires

1er juin 2016 : l'Allier à 600 m3/s

Publié le par L'Equipage des Chavans

Pour ressentir toute la force de la rivière en ce jour, voici un petit voyage sur l'Allier qui s'en va rejoindre sa confluence à un peu plus de 600 m3/s. Elle n'est pas encore débordante, mais déjà des bûches et branches sont croisées. A la pointe de l'île du Veurdre, nous reconnaîtrons les eaux jaunes de La Bieudre mêlées quelques centaines de mètres plus à l'amont au pied de la colline de Château. Elles courent en rive gauche et confèrent au lieu un caractère amazonien. En fin d'après-midi, plusieurs arbres entiers passent devant Embraud comme de grands animaux flottants arrivant du Jurassique... Craquements et grincements inquiétants à la clé, lorsque les énormes troncs "embrassent" les embacles déjà formés en têtes d'îles. 

L'ancienne formule dit "sans fond, pas de marine", nous sommes dans ce cadre, il n'est plus là question de piloter aux bâtons et il fut bien sage d'avoir garé hier nos bateaux !

marque

 

Voir les commentaires

Mardi 31 mai 2016 : les rivières de France à la hausse...

Publié le par L'Equipage des Chavans

Mardi 31 mai 2016 : les rivières de France à la hausse...

En fin d'après-midi, la Dore et la Sioule sont respectivement en alerte. Grand Fred, David, Jean-Baptiste et Manu convergent à nouveau tous les bateaux vers l'anse de la Rue de la Chaîne, notre gare naturelle en cas de besoin. C'est une zone "tampon", hors du courant, protégée d'une dense ripisylve. La configuration actuelle des affluents de l'Allier mérite dans les tous prochains jours une grande attention, de plus, la Loire est très haute...

marque

Voir les commentaires

La descente de Loire 2015

Publié le par L'Equipage des Chavans

photo frédéric mourier

photo frédéric mourier

Le 28 avril 2015, l'équipage des Chavans s'embarquait de Montsoreau pour rejoindre Nantes et clore ce grand voyage ligérien débuté en 2009. Une tempête de Loire à raconter à ses petits enfants, eut raison (pour cette fois) de leur détermination.

Alors que le ciel ne cesse de tomber depuis plusieurs jours et que l'Allier "roule" les argiles du sud, les trombes d'eau rencontrées l'année passée reviennent en mémoire... Voici la compilation photo de cette avalaison en Loire montante, sur les détroits Montsoreau / Saint-Mathurin-sur-Loire, Saint-Mathurin / La Possonnière, La Posso / Varades, avec bien sûr l'arrêt aux Rencontres de Loire chez l'ami Tatus.

marque

Voir les commentaires

Dimanche 15 mai 2016 : voyage Château / Apremont-sur-Allier sur la grande toue des Chavans

Publié le par L'Equipage des Chavans

3ème voyage de l'année sur ce magnifique détroit. Eaux "marchandes" (cote échelle de crue du Veurdre : + 0,87 m). Vent de 15 km/h orienté nord.

Bateau complet.

Ancre levée à 10 h - Arrivée devant Apremont pour midi.

marque

photos manu monnet - manu paris - guy veillon
photos manu monnet - manu paris - guy veillon
photos manu monnet - manu paris - guy veillon
photos manu monnet - manu paris - guy veillon
photos manu monnet - manu paris - guy veillon
photos manu monnet - manu paris - guy veillon
photos manu monnet - manu paris - guy veillon
photos manu monnet - manu paris - guy veillon
photos manu monnet - manu paris - guy veillon
photos manu monnet - manu paris - guy veillon
photos manu monnet - manu paris - guy veillon
photos manu monnet - manu paris - guy veillon
photos manu monnet - manu paris - guy veillon
photos manu monnet - manu paris - guy veillon
photos manu monnet - manu paris - guy veillon
photos manu monnet - manu paris - guy veillon
photos manu monnet - manu paris - guy veillon
photos manu monnet - manu paris - guy veillon
photos manu monnet - manu paris - guy veillon
photos manu monnet - manu paris - guy veillon
photos manu monnet - manu paris - guy veillon
photos manu monnet - manu paris - guy veillon
photos manu monnet - manu paris - guy veillon
photos manu monnet - manu paris - guy veillon

photos manu monnet - manu paris - guy veillon

 

Ci-dessous, quelques images de la remonte pour l'allure de la rivière qui a tout d'un fleuve en ce jour.

images manu paris

Voir les commentaires

Samedi 14 mai 2016 : essais et réglages de la nouvelle voile de Hors du Temps

Publié le par L'Equipage des Chavans

En ce début d'après-midi, comme il était prévu, le vent s'établit au nord-nord-ouest aux environs de 15 km/h, un souffle que l'on qualifie sur l'échelle de Beaufort de "petite brise" (cote échelle du Veurdre : + 0,92 m). 

Même si le temps est un peu plombé, ce sont des conditions idéales pour tester la nouvelle voile du futreau Hors du Temps et d'en cerner plus précisément le comportement.

Freu, Manu et Gros Fred s'embarquent. 

marque

 

photo frédéric mourier

photo frédéric mourier

 

A peine la première levée effectuée, alors que la nacelle débute sa remontée, le noeud de vergue file et lâche ! A trois, pas question de démâter, il va falloir monter jusqu'au guirouet et repasser la drisse dans le réa...

L'opération est vite accomplie, de toute façon, soit on réussit du premier coup, soit c'est foutu, car la manoeuvre sollicite beaucoup de nerfs et ne permet pas de deuxième coup d'essai !

photo frédéric mourier

photo frédéric mourier

Maintenant tout est en ordre de marche, c'est parti pour un tour des îles qui environnent Embraud.

 

images frédéric berthet

Voir les commentaires

Samedi 7 mai 2016

Publié le par L'Equipage des Chavans

photo frédéric berthet

photo frédéric berthet

Un petit bachot, c'est comme un couteau. C'est essentiel. Celui-ci s'en va quérir une grande toue...

 

 

photo frédéric berthet

photo frédéric berthet

La planche.

Ce jour, Embraud accueille un groupe de Bourbonnais et de Bavarois. Toutes les activités des Chavans sont visitées : la vieille locaterie, la Maison de la Batellerie et la rivière par un petit voyage à bord du Lion d'Or.

marque

 

 

photo christian oberto

photo christian oberto

En route pour le tour des îles.

Manu et Fred évoquent les traces du passé batelier de Château et du Veurdre en montrant les relevés de graffiti d'ancres et de bateaux.

photo frédéric berthet

photo frédéric berthet

 

:

La vue du Capitaine...

photo frédéric berthet

photo frédéric berthet

 

Le logis du bord. Notez, sur la table, le petit bouquet de fleurs sauvages, une sensible attention de notre compagnon de rivière du jour, Jean-Jacques Le Coeur, petit-fils de Cap-hornier.

photo frédéric berthet

photo frédéric berthet

/

 

Voir les commentaires

Fête de la Rivière : les photos de Christian Oberto

Publié le par L'Equipage des Chavans

Fête de la Rivière : les photos de Christian Oberto

Les bateliers Chavans conduisent Jean-Christophe Grossetête qui va commenter ce moment batellerie. Ils s'en vont rejoindre le Lion d'Or ancré au milieu de la rivière.

marque

 

Fête de la Rivière : les photos de Christian Oberto

La toue d'abord stoppée dans sa descente et maintenant propulsée vers l'amont à force de bras. Un tempo précis des équipes de mar et galarne est essentiel. Il est rythmé à la voix.

 

Fête de la Rivière : les photos de Christian Oberto

A cet instant,  l'équipage se rapproche d'un pertuis naturel formé d'embacles de part et d'autre. Le courant se renforce. Gros Fred à la barre va donner l'inclinaison nécessaire à la traversée de ce bras.

 

Fête de la Rivière : les photos de Christian Oberto

Changement de nacelle (Hors du Temps - 11 mètres). Croisement : l'équipe de mar bloque la dérive en proue, tandis que l'équipe de galarne met le bateau en avant, en marchant jusqu'à la levée de poupe.

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 > >>