Embarquons-nous !

Publié le par L'Equipage des Chavans

Ici, sont relatés une fois la semaine, les petits et grands instants de la batellerie des Chavans sur la rivière Allier.

Le futreau Hors du Temps à pleine vitesse ! (photo christian oberto)

Le futreau Hors du Temps à pleine vitesse ! (photo christian oberto)

/

Train de bateaux (graffiti de Mauboux - Livry)

Train de bateaux (graffiti de Mauboux - Livry)

Sur le détroit Le Veurdre / Villeneuve-sur-Allier (photo nelly perret)

Sur le détroit Le Veurdre / Villeneuve-sur-Allier (photo nelly perret)

 

                                                                     \

La rivière parcourue au bâton ferré ou à la voile, offre par instants lumineux, les enthousiames et inquiétudes de l'ancienne marine, c’est La véritable machine à remonter le temps, celle qui rend acteur et précise la réalité d’hier.

marque

Voir les commentaires

Samedi 20 février 2021

Publié le par L'Equipage des Chavans

Echelle des crues pont du Veurdre : + 0,62 m.

La rivière Allier et s'en est heureux, se tient tant en puissance qu'en niveau. Depuis samedi dernier, il a fallu malgré tout, pour ne pas rester prisonnier des "verdiaux" quitter l'anse du port de la Chaîne. Remorque et manoeuvre faite en une fois pour rejoindre l'extrémité de l'île d'Embraud. Cet ancrage de milieu de rivière est un autre havre communément utilisé lorsque les eaux sont jugées "portantes et marchandes", c'est-à-dire que le niveau permet la navigation de bateaux en charge et que les bâtons qui les conduisent touchent le fond de rivière. D'où la formule "sans fond pas de marine".

En cette extrémité rendus, nos bateaux sont au plus bel endroit possible, au "mitan" de la rivière face au domaine d'Embraud. Espérons que l'allure de ces eaux perdure...

 

Le train de bateaux chavan vu d'Embraud (photo sabine mouche)

Le train de bateaux chavan vu d'Embraud (photo sabine mouche)

Aujourd'hui l'hiver s'en va et la terre fait peau neuve, mais il faut l'aider un peu. L'Equipage, dans son rendez-vous hebdomadaire, s'en va rejoindre l'île qui fait face pour un ramassage de plastiques et bouteilles arrivés en nombre. Le dernier afflot a probablement inondé quelques décharges sauvages d'amont ou quelques petits sites de bord de rivière communément souillés. Les temps changent mais l'humain non. 

Une partie du rebut des hommes collectée...

Une partie du rebut des hommes collectée...

Entre deux immondices, les perce-neige luttent et gagnent !

Entre deux immondices, les perce-neige luttent et gagnent !

La rivière du jour est puissante, c'est un fait, qui plus est renforcée d'un fort vent de "soularne". Des conditions "test" pour un bac aux avirons sur le bachot. Pas question de laisser la nacelle faire un demi-tour inapproprié ni de se laisser partir trop à l'aval. Le retour à force de rames serait aujourd'hui impossible. Le bac, s'est une transversale la plus droite et courte possible pour rejoindre une autre rive. Nelly et Claire, chacune à leur tour, s'élancent dans ce défi plus technique que physique qu'il n'y paraît.  

photo sabine mouche

photo sabine mouche

Samedi 20 février 2021

Avant midi, Freu souhaite la sortie pour soin de son vieux futreau. C'est la toue Pénélope qui assure la remorque jusqu'à la cale naturelle située à quelques encâblures amont du port de la Chaîne. 

La retraite d'un futreau ? Trop tôt pour le dire...

La retraite d'un futreau ? Trop tôt pour le dire...

Garçons à l'effort !

Garçons à l'effort !

En début d'après-midi, par une douceur presque suspecte, le tas de "rapaces" constitué ces dernières semaines est allumé. Ce devrait être les Brandons et la nuit et le monde comme un écrin au grand feu... 

Les flammes seront plus modestes mais au patriarche qui a coutume de nous rendre visite nous ne pouvons résister à lui demander de mettre à feu.

Samedi 20 février 2021
Freu et Manu s'activent à l'enflammement qui va être rapide en raison du gel de la semaine passée et le vent du jour

Freu et Manu s'activent à l'enflammement qui va être rapide en raison du gel de la semaine passée et le vent du jour

Sabine ne laisse pas sa part !

Sabine ne laisse pas sa part !

L'Equipage des Chavans comporte quelques obligations, comme celle de sauter le feu en toutes circonstances. Bien sûr les gars n'ont pas dérogé, mais cette année par la transfiguration féminine de l'équipe, nous avons vu traverser les flammes : Sabine, Nelly, Mathilde, Cécile, Nathalie, Claire, Caroline, La Fred et Nicole. 

Samedi 20 février 2021 Samedi 20 février 2021
photos nelly perret

photos nelly perret

Voir les commentaires

Samedi 13 février 2021

Publié le par L'Equipage des Chavans

Cote pont du Veurdre : + 0,95 m.

Un samedi d'hiver qui passe comme l'éclair...

Dans l'ordre,

le chantier à bateaux est enfin isolé de sa gangue d'épines noires,

à noter l'enthousiasme de Freu et Philippe à récupérer (sauver) la toue de Steph le Sapeur,

à la suite, un excès de confiance de Manu "gare" délicatement l'attelage en un lieu tout à fait pratique... 

Grand Fred nous sauve à l'aide d'un treuil de famille antique mais encore fonctionnel.

Brune entourée de ses parents Gabrielle et Thibaut

L'anniversaire de Nelly est fêté, ainsi que les naissances de Appoline, fille de Gilles et Sophie et de Brune, petite fille de Manu et Cécile.

A midi, la table des volontaires à travailler par - 8° est dressée au milieu du pré pour faire croire que le soleil du jour réchauffe ! 

La Fred à Do et sa fille Adèle sont venues jusqu'à nous pour notre grande joie.

L'ouvrage du jour accompli, la toue Pénélope lève l'ancre pour nous transporter chez Anne prendre le thé.

Notre hôte habite depuis peu la rive du Levant mais aussi celle des vignes de Riousse. Une nouvelle et sympathique occasion de traverser cette frontière de la nuit des temps. La table ronde qui nous accueille fait face à une fenêtre qui surplombe la rivière. De là, notre nacelle nous attend sur des eaux puissantes qui semblent courir à perdre haleine vers la Loire et la mer...

 

Caroline, Sabine, Manu, Fred, Adèle, Cécile, Nelly (derrière l'appareil)

Caroline, Sabine, Manu, Fred, Adèle, Cécile, Nelly (derrière l'appareil)

Couvre-feu rural et marinier sur le Val d'Allier

Couvre-feu rural et marinier sur le Val d'Allier

Retour au port de la rue de la Chaîne (photos nelly perret)

Retour au port de la rue de la Chaîne (photos nelly perret)

Voir les commentaires

Samedi 6 février 2021

Publié le par L'Equipage des Chavans

Samedi 6 février 2021

Echelle des crues du pont du Veurdre : + 1,52 m.

Une rivière d'hiver à plein bord coule au pied d'Embraud. Légèrement à la baisse après une cote enregistrée à + 2,08 m en début de semaine, obligeant par prudence quelques déplacements d'animaux ici et là.

 

Freu, Gros Fred et Claire

Freu, Gros Fred et Claire

Puisque les activités artistiques des chavans restent pour l'heure impossibles, l'Equipage persévère dans l'entretien et le rangement rationnel de ses installations, ainsi que dans sa volonté de repousser la ronce envahissante que le covid n'altère en rien !

Samedi 6 février 2021

Cette semaine, l'attaque est menée à l'angle Levant du chantier à bateaux dont la motivation est d'y revoir la perspective plongeante sur la rivière, même si de là nous en avons déjà le son ! Encore une fois, une escouade plutôt féminine (Claire, Cécile, Nelly) et diablement efficace à repoussé le roncier en sa limite autorisée. 

Patrick (Bouf), Cécile et Gros Fred

Patrick (Bouf), Cécile et Gros Fred

Samedi 6 février 2021
photos nelly perret

photos nelly perret

Voir les commentaires

Samedi 30 janvier 2021

Publié le par L'Equipage des Chavans

Cette semaine, grand rangement et nettoyage dans et alentours du chantier à bateaux. Les voiles au chômage sont suspendues en tentures de rois pour rendre moins glaciale l'atmosphère, au moins psychologiquement ! 

 

Samedi 30 janvier 2021
Samedi 30 janvier 2021
Samedi 30 janvier 2021
Samedi 30 janvier 2021
photos nelly perret

photos nelly perret

Voir les commentaires