Embarquons-nous !

Publié le par L'Equipage des Chavans

Ici, sont relatés une fois la semaine, les petits et grands instants de la batellerie des Chavans sur la rivière Allier. Voici les dates importantes de l'année 2017 :

- la 24ème Fête de la Rivière le jour de l'Ascension,

- la parution d'un reportage pour le magazine Détours en France en mars,

- le tournage d'une séquence par France 5 pour "Les 100 lieux qu'il faut voir" en juin,

- les Journées du Patrimoine et ses "voyages" sur la grande toue Le Lion d'Or en septembre,

- le 14ème stage des Chavans et sa matinée batellerie en octobre.

 

Fête de la Rivière 2017 (photo christian oberto)

Fête de la Rivière 2017 (photo christian oberto)

/

Train de bateaux (graffiti de Mauboux - Livry)

Train de bateaux (graffiti de Mauboux - Livry)

Fête de la Rivière 2015 (photo nathalie bugeat)

Fête de la Rivière 2015 (photo nathalie bugeat)

 

                                                                     \

La rivière parcourue à la perche ferrée ou à la voile, offre par instants lumineux, les enthousiames et inquiétudes de l'ancienne marine, c’est La véritable machine à remonter le temps, celle qui rend acteur et précise la réalité d’hier.

marque

Voir les commentaires

Mardi 19 septembre 2017

Publié le par L'Equipage des Chavans

Mardi 19 septembre 2017

Comme prévu la veille, Frédéric conduit une visite de la Maison de la Batellerie au Veurdre pour nos amis Patrick et Pierre. Tous les deux possèdent une grande connaissance de l'histoire de leur batellerie respective. Le premier navigue sur la rivière Ill, affluent du Rhin et Pierre dont la famille maternelle est originaire d'Alsace navigue aujourd'hui sur la Saône.

 

Frédéric, Patrick et Pierre

Frédéric, Patrick et Pierre

A midi, au bord de l'Allier, ils retrouvent Manu et chacun évoque ses contingences de navigation. On apprend par exemple, qu'il n'est pas possible de tenir un bateau sur ancre en Saône car le fond composé de galets roule en permanence et emporte tout ! Un système ingénieux de pieu et palan avait été imaginé au centre du bateau, il s'abaissait à volonté pour s'enficher au profond du fleuve. 

Manu et Patrick Unterstock (photo frédéric paris)

Manu et Patrick Unterstock (photo frédéric paris)

Tous les deux sont enchantés par cette vallée, qu'ils trouvent plus large "en vrai" qu'à travers les photos de ce blog et notent la transparence des eaux. Manu, à l'aide de son bâton démontre comment s'affranchir du haut talus pour descendre en grève et de bateau en bateau rejoindre la rive opposée.

Patrick et Pierre Ydef devant les bateaux bourbonnais

Patrick et Pierre Ydef devant les bateaux bourbonnais

Demain mercredi débute la 8ème édition du Festival de Loire, le duo batelier d'Ill et Saône s'en va rejoindre le quai du Châtelet pour des manoeuvres de navigation bien réelles, sans "la poignée dans le coin". Vous les verrez remonter la Loire à force de bâton, faire des bacs et de magnifiques lancers d'épervier et vous pourrez imaginer le silence de l'action...

un convoi sur le départ

un convoi sur le départ

Voir les commentaires

Lundi 18 septembre 2017

Publié le par L'Equipage des Chavans

Ce soir, nous recevons la fine fleur de la batellerie alsacienne, précisément Patrick Unterstock, batelier du Ried et son compagnon Pierre Ydef. Deux solides et bons "gars" rencontrés lors de nos dernières participations aux grandes fêtes de Loire d'Orléans. Comme nous, ils ont à coeur de manoeuvrer leur "weidling" à l'ancienne, bâton ferré en main, dont la pointe diffère en forme des nôtres. 

L'occasion d'évoquer nos courses lors de ces rassemblements. Patrick reste imbattable dans la discipline, mais tous les deux ont en mémoire la puissance du bourbonnais chavan Jean-Baptiste dit Va-d'Bon-Coeur la Charpente !

Le crochet-étape qu'ils viennent d'effectuer en nos terres, sur la route d'Orléans, n'a rien de raisonnable, c'est vrai, mais il prouve l'affection et la considération que nous nous portons, chacun en nos territoires. 

 

Lundi 18 septembre 2017

Nicole, Andrée et Cécile ont préparé la meilleure cuisine locale pour accueillir nos hôtes. Arrivés à la nuit bien avancée, Frédéric propose à demain la visite d'Embraud et de la Maison de la Batellerie. Ils iront bien sûr, rue de la Chaîne, voir nos futreaux in situ. 

Lundi 18 septembre 2017

Voir les commentaires

Samedi 16 septembre 2017

Publié le par L'Equipage des Chavans

Samedi 16 septembre 2017

Depuis que la rivière Bieudre rencontre la rivière Allier au creux du mamelon-colline, bien avant qu'il soit nommé Château-sur-Allier, le lieu invite à établir campement au moindre ou belle maison en dessein. De là, les hautes eaux sombres de saison, de Dore et d'Auvergne peuvent bien ronfler, nous sommes en pays Chavan... 

 

Le retour des bateaux aux yeux du promeneur

Le retour des bateaux aux yeux du promeneur

Il n'avait pas disparu, ni coulé à fond ! A l'occasion de ces nouvelles Journées du Patrimoine, le train de bateaux est ré-assemblé et s'aligne maintenant devant les terres de Braud sur sa plus solide ancre. Le Lion d'Or en tête, à l'attente d'eaux marchandes.

Voir les commentaires

2 septembre 2017

Publié le par L'Equipage des Chavans

Avec septembre et l'appui d'un très léger afflot d'orage survenu sur la Dore, nous voici à pied d'oeuvre pour visiter nos bateaux et prendre quelques décisions d'entretien de nos plus anciens tel Hors du Temps. Sa sortie prochaine de la rivière est maintenant nécessaire. Pendant ces longs mois de chaleur pour le moins excessive, les eaux ne portait plus bateau et il était tenu de rester "en fosse" ombragée pour plus grand voyage !

 

photo claire stach

photo claire stach

A la force de trois bâtons ferrés, il quitte les frondaisons des chênes de bordure pour rejoindre un peu à l'amont l'aplomb de la rue de la Chaîne. C'est la manoeuvre maintenant réglée de démâtage.

photos manu paris

photos manu paris

Une très belle arrière saison semble s'imposer, exit la canicule, on l'espère ! Cet après-midi, notre toue de 8 mètres est affrétée à la reconnaissance des passages inter-îles. Patrick revient de la grande mer et nous relate son cabotage entre l'estuaire de la Charente et l'île d'Aix, Jean-Baptiste l'écoute avec envie et l'intrépide Nina s'en moque encore assurant son rôle de starlette du Val d'Allier.

Ciel de marine bourbonnais

Ciel de marine bourbonnais

Voir les commentaires